Mimizan avenir

Avis de recherche

Avis de recherche

La Majorité municipale recherche des élus disponibles pour assister aux séances du Conseil.
Le 17 décembre le Conseil Municipal s’est tenu en présence de seulement 14 conseillers municipaux de la majorité sur 22 élus de leur groupe.
L’opposition, elle, était au complet à savoir 7 élus. Par respect pour la population et pour le débat démocratique nous sommes restés alors que nous aurions très bien pu ne pas siéger et empêcher par là même la tenue du Conseil Municipal faute de quorum (plus de la moitié des 29 élus, soit au moins 15).
Néanmoins nous jugeons l’attitude de la majorité assez désinvolte et particulièrement peu respectueuse des Mimizanais qui les ont élus pour qu’ils exercent leur mandat au service de la population. La première des obligations est de siéger au Conseil Municipal, lieu du débat démocratique et de prise des décisions qui engagent l’avenir de Mimizan et de ses habitants.,Se présenter à des élections crée avant tout des devoirs et la moindre des politesses est d’être présent.
Mais, il est vrai nous avons constaté que cette équipe privilégiait plus les représentations protocolaires et festives que le débat démocratique et le travail municipal au quotidien.

Dernier commentaire

  • LOPEZ
    26 décembre 2009 at 18 h 09 min

    je pense qu’il serait logique de diffuser cette article a la population : les mimizannais doivent etre informés dont la maniere de conduire les affaires de la commune de l’irresponsabilité de nos
    dirigeants de “l’insulte a la confiance donnée”

  • Mimizan vérités
    30 décembre 2009 at 22 h 00 min

    Alors, il faudra rappeller la performance inégalée de jean Bourden du 27 juin 2007 ( voir compte rendu du CM sur internet ) 13 majorité 1 opposition . Connaissant la règle du Quorum je me demande
    COMMENT le Maire de l’époque a pu faire délibérer . Merci de ne pas censurer cette vérité

  • Mimizan-Avenir
    4 janvier 2010 at 8 h 45 min

    Nous sommes tout à fait conscients des difficultés inhérentes à la gestion municipale. Nous y avons été maintes fois confrontées.Notre volonté avec cette information
    n’est pas de stigmatiser mais de relever des faits témoignant d’une réalité qui n’est pas aussi radieuse que les publications officielles le laissent penser. D’autre part nous avons tout simplement
    averti la majorité municipale mais nous avons participé au débat et l’avons sur certains points notablement enrichis. Par cette information nous souhaitions mettre en garde la majorité du Conseil
    Municipal sur une dérive que nous percevions. A titre illustratif dans les réunions de commissions auxquelles nous avons été conviés, pour préparer le Conseil du 17 décembre nous étions très peu
    nombreux: Commission générale où tous les conseillers municipaux sont invités seulement 6 dont 2 de l’opposition, commission d’urbanisme sur le dossier d’aménagement de Mimizan Plage Nord 3
    conseillers dont 1 de l’opposition. Nous sommes aussi respectueux de la vérité que vous et de l’information la plus complète de nos concitoyens.