Mimizan avenir

CANTONALES: LE BLOG DE Xavier FORTINON

CANTONALES: LE BLOG DE Xavier FORTINON

A l’occasion des élections cantonales de mars 2011, Xavier FORTINON, conseiller général sortant, présente sa candidature et celle de sa suppléante, Mme Marie-France DELEST, sur le blog ouvert à l’adresse suivante:

 

xavierfortinon-cantonales2011.fr

 

Si vous souhaitez interroger le candidat ou dialoguer avec lui, tapez directement l’adresse de son blog ci dessus.

 

Sur ce blog des élus de l’opposition municipale (Mimizan-Avenir), vous pouvez aussi cliquer dans la rubrique:

 « LIENS » « Le BLOG DE XAVIER FORTINON »

 en bas à droite de la page d’accueil  qui vous conduit sur le blog du candidat.

Dernier commentaire

  • bertrand Duport
    10 février 2011 at 1 h 36 min

    Le lien direct:
    http://xavierfortinon-cantonales2011.fr/
    Bonne campagne …

  • ESQUERDO
    19 février 2011 at 18 h 46 min

    Xavier,quand je vois le sérieux et la compétence avec lesquels tu as exercé ton mandat, je crois que tu n’as rien à craindre pour ta réélection.
    Bon courage, Marcel Esquerdo

  • Mau
    9 mars 2011 at 8 h 08 min

    si nous vous voyons prendre position contre la Mairie actuelle de Mimizan, nous ne vous voyons pas prendre, sauf erreur, position pour le canton dont Mézos fait partie…

    Mézos en fait partie à défaut de faire partie de la communauté des communes de Mimizan, et de toute communauté de commune d’ailleurs..

    De plus, il ne s’agit pas, il nous semble, des élections municipales mais bien des cantonnales.

    Enfin, et curieusement, cette élection est la dernière avant l’election teritoriale, dans trois ans.

    Votre mandat, si vous êtes élus, sera cette fois, trés court : seulement trois ans avant changement de statut.

    Curieusement personne ne parle de la brieveté du mandat, ni des changements qui vont s’opérer dans ce cadre précis.

  • Mimizan-Avenir
    9 mars 2011 at 14 h 15 min

    je vous confirme que ce sont bien des élections cantonales et non municipales. Mais il est vrai que la candidate sans étiquette n’a que pour seul programme
    que celui de M Plantier maire de Mimizan qu’il a lui même récité lors de ses voeux 2008. Il y a une confusion complète mais volontaire que certains sont en train d’installer dans les têtes des
    citoyens de ce canton. Venant ce soir( mercredi 9 mars faire une réunion publique à Mézos je m’efforcerais de recentrer le débat sur la politique du Conseil Général et le rôle du Conseiller
    général qui semble être très méconnu ( même par ceux qui sont candidats).
    Vous avez tout à fait raison d’insister sur la durée de ce mandat qui ne sera que de 3 ans. En effet c’est le résultat de la réforme territoriale votée
    récemment par le Parlement créant entr’autres les conseillers territoriaux qui supprimeront les conseillers généraux et supprimera certainement la circonscription électorale telle qu’elle existe
    aujourd’hui.

    Pour vous adresser directement au candidat vous pouvez taper directement l’adresse de son blog: xavierfortinon-cantonales.fr

  • Godmer Stéphane
    10 mars 2011 at 11 h 28 min

    Mr le candidat,
    Tout d’abord,j’espère que mon commentaire ne sera pas censuré comme vous l’avez fait pour d’autres;il est vrai que la VERITE est parfois dure à accepter.Concernant l’étiquette,sur le projet de
    Michèle Birochau et Guy Labat,il est indiqué « soutenus par l’Union de la Droite Républicaine,du Centre et des Indépendants ».Quand vous parlez d’élections cantonales et non municipales,le projet de
    Michèle Birochau s’inscrit dans le cadre du canton sachant que Mimizan en est le chef lieu;d’où certains points peuvent être convergents avec ceux de la commune de Mimizan.Oui Mr
    Fortinon,redynamiser le canton est le projet de Michèle Birochau pour le bien être des habitants!!! Quel est votre bilan?Quel est votre projet? Quel avenir pour les générations futures? Que de
    questions qui restent hélas sans réponse!!!Pour ma part et j’en terminerai ainsi,je ne cautionne pas ou plus ,la politique du système emmanuelliste clientéliste;on ne peut pas critiquer ce qui se
    fait au niveau national et pratiquer la même politique me semble-t-il au niveau local!!!Mr Fortinon,le changement est incarné par Michèle Birochau et Guy Labat;vous vous êtes l’homme du
    passé,passif dans l’immobilisme en vue d’autres échéances électorales…drôle de vision pour un professionnel de la politique!!!
    Stéphane Godmer ancien adhérent du PS landais.

  • Mimizan-Avenir
    11 mars 2011 at 8 h 22 min

    Monsieur,

    Nous n’avons par principe pas l’habitude de censurer qui que ce soit, et pas plus vous que
    quiconque.

    Je suis et je lis avec intérêt et attention tous vos commentaires et messages de soutien à la candidate
    qui s’inscrit dans le prolongement des élus UMP et nouveau centre qui siègent sur les rangs de l’opposition au Conseil Général. Vous mettez autant de vigueur dans cette campagne que vous en avez
    mis l’année dernière pour combattre Mme Birochau alors candidate aux élections régionales sur la liste de M Darcos.

    A plusieurs reprises vous me qualifiez de professionnel de la politique. Au-delà du fait que je ne
    comprends pas le propos car je ne vis pas de mes mandats, peut-être faites vous allusion à mon engagement au parti socialiste qui lui date de 1980, mais comme tout engagement c’est au service des
    autres et non pour se servir que l’on s’engage. Et je ne crois pas que vous faîtes le même reproche à Mme Birochau qui est élu depuis 1983 à la mairie d’Aureilhan , qui est vice présidente de la
    CCM, trésorière adjointe de la fédération départementale de l’UMP. Je respecte totalement son engagement et je ne vois pas en quoi le mien est répréhensible. Depuis 1983 jusqu’à sa retraite elle
    a assuré ses missions de fonctionnaire territoriale et ses mandats électifs et ce n’est venu à l’idée de personne de la qualifier de professionnelle de la politique.

    Pour ce qui est du bilan et du programme que vous balayez d’un revers de main méprisant, niant le
    travail accompli durant les sept ans passés, sans apporter un quelconque argument à l’appui de votre affirmation, je vous répondrez que le CG 40 a investi 30Millions d’EUROS sur cette période sur
    notre canton. Mais contrairement à la candidate que vous soutenez qui semble persuadée que l’action du CG40 s’inscrit uniquement dans l’accompagnement des projets des communes, le CG40 a des
    compétences propres qu’il exerce en direct auprès de la population. Encore faudrait-il s’y intéresser et pas uniquement la veille des élections où l’on se met à pérégriner dans les communes du
    canton pour aller à la rencontre des habitants. Pour ma part ce sont des centaines de personnes que j’ai reçu les premières années dans les permanences dans chacune des communes, puis sur rendez
    vous depuis 3 ans. J’ai tenu par ailleurs des réunions d’information et des réunions bilans aux quelles j’ai convié systématiquement tous les élus de canton, la dernière le 3 février. Mais aucun
    des élus de la majorité présidentielle n’a dénié s’y rendre, cela explique certainement la méconnaissance du bilan. Pour ce qui est du programme avec tout le respect que je dois à ma concurrente
    ce n’est pas la reprise partielle du Code Général des collectivités territoriales qui fait un programme et encore moins la reprise du discours des vœux 2011 du maire de Mimizan qui n’a présenté
    que des projets qui sont autant de coquilles vides dont les partenaires potentiels sont déjà entrain de se rétracter. Mais cela ne me surprend qu’à moitié quand on sait que c’est la même plume
    qui a écrit le discours des vœux et le programme de la candidate que vous soutenez.

    L’argument éculé et repris de façon lancinante par la droite landaise sur le système Emmanuelli. IL est
    tout sauf clientéliste  car toutes les interventions financières du département sont liées à un règlement identique pour tous les territoires. A ce
    titre d’ailleurs reprenez l’appréciation du « chaperon des élus de la droite républicaine, des centristes et indépendants » à savoir A Dudon sur la gestion du
    Département : «  elle est globalement bonne ».

    Mais vous osez pousser la caricature à un point tel que même les observateurs de la politique locale et
    nationale n’avez  encore faits ; assimiler Emmanuelli à Sarkozy. Mais pourquoi donc les élus UMP et Centristes se plaindraient-ils si l’on mène
    la même politique qu’eux. Je pense que vous devriez l’expliquer à Monsieur Tauzin, Mme Apathie et consorts, ça leur éviterait de faire une campagne de caniveau.

    Pour ma part je me tiens à votre entière disposition pour échanger sur tous les sujets que vous avez
    évoquez, en étant conscient des limites de l’exercice. En effet car comme tout converti récent vous avez foi en vos nouveaux modèles et il faut être encore plus offensif pour bien être accepté
    par la nouvelle famille que l’on vient de rejoindre. Il existe des exemples récents au plus haut sommet de l’ETAT.

    Néanmoins bonne campagne.

  • ESQUERDO
    11 mars 2011 at 17 h 33 min

    Bravo Xavier pour ta réponse à S.Godmer, le Besson d’Aureilhan.Comment peut-on haïr aujourd’hui ce que l’on adorait hier et réciproquement? Marcel Esquerdo