Mimizan avenir

Echanges au cours de l’assemblée générale

Echanges au cours de l’assemblée générale

Les derniers échanges portent sur : LES CESSIONS DE FONCIER.

 

Intervention : « Quand ce monsieur aura fini de vendre les bijoux de la couronne, ce sera une catastrophe. Et en 2020… »

Xavier Fortinon : Je ne cherche pas à vous faire peur ; je suis mesuré dans ce que je dis et je reste au plus près de la réalité.

La courbe de l’évolution des dépenses de fonctionnement, depuis 10 ans, croît de façon plus importante que celle des recettes qui décroît. A son arrivée, Plantier a voulu « muscler la tête ».Il continue à la muscler. Le poste qui dérape le plus, ce sont les charges de personnel de l’armée mexicaine (beaucoup de généraux, peu de soldats). 60%des dépenses de fonctionnement.

On équilibre souvent nos budgets par des prévisions de cessions de foncier très importantes. Dans le détail, elles ne se réalisent pas toutes.

Exercice 2017 : 1 million 300000 € de cessions/ 300000 réalisées. Sacré décalage !

-Exercice 2018 : 2 millions de recettes de foncier qui ne sera pas réalisée. C’est un pari que fait la municipalité. La règle d’or du maire étant : cessions de foncier, pas d’augmentation des impôts.

J’ai conscience que je ne vous rassure pas. Mais je vous tiens un discours de vérité ; vous pourriez être en droit de me le reprocher si je n’avais pas parlé avant.

 

Question : « Il s’agit de terrains prévus d’être vendus à des promoteurs et qui ne l’ont pas été ou des terrains cédés aux amis promoteurs locaux et qui n’ont pas été payés ? »

Xavier Fortinon : Les deux.

-Des terrains sont vendus puis annulation de la délibération : la personne renonce.

-Des projets portés par des promoteurs : une promesse d’achat, de vente et un compromis qui définit les délais de paiement. Il ya un décalage entre le moment où l’on délibère et le moment où la commune encaisse. La recette n’est donc pas réellement encaissée dans l’année. Des projets votés, il y a 4 ou 5 ans, ne sont toujours pas commencés : Hournails, hélistation. Pour ce dernier projet, 900000€ toujours pas encaissés en 2017.Ils ne le seront que lorsque le permis de construire sera accepté, que la personne sera assurée de réaliser son projet et qu’elle aura commencé à commercialiser.

 

Xavier Fortinon remercie ceux qui assistent au Conseil municipal et invite les Mimizannais à y venir. Il est toujours mieux d’écouter et de voir par soi-même ce qu’il s’y passe, afin d’intégrer mieux, de comprendre mieux, de restituer mieux.

Il remercie aussi les membres de l’association  d’être venus nombreux en ce samedi de weekend pascal.

Mimizan Avenir

 

 

 

 

Pas de commentaires

Laisser votre commentaire

Avertissement. Tout commentaire à caractère discriminatoire et diffamatoire ne sera pas publié.