Mimizan avenir

Le petit bout de la lorgnette

Le petit bout de la lorgnette

Jeudi 31/10/2019

18h-19h30

Atmosphère : Démocratie, où t’es ?

Je pourrais vous parler encore une fois de commissions-fantômes, de réunions programmées puis annulées. Avec toujours les mêmes vaseuses explications : commissions, il y aura, « quand les projets seront  aboutis »…telle réunion est décalée à cause «  d’éléments que nous n’avons pas ».

Au point 1 de l’ordre du jour, on reparle de l’acquisition de la parcelle AA n° 485 lot b : l’ex-colonie du Tarn-et-Garonne. Frédéric Pomarez pointe la contradiction entre la présentation initiale, en présence de l’acquéreur et la proposition du jour. La majoration de 500 000€-pour les dessertes, la voirie, l’éclairage- n’est pas inscrite dans la délibération modificative (DM).La Communauté de communes n’a pas été consultée (une des voies est communautaire), alors que le maire l’avait promis…

Avec sa satisfaction et son mépris habituels, et sans apporter d’éléments concrets, Arnaud Bourdenx se contente d’évasives réponses : « Nous avons déjà délibéré…Vous annoncez des chiffres qui sont faux. On prend le temps d’avoir les bons chiffres au bon moment. Pas de précipitation. Merci pour votre confiance sur ce sujet.  On va autofinancer ces travaux. »

Depuis 2014, le disque mou du maire et du premier adjoint est rayé. Et la caisse enregistreuse qu’est la lorgnette, lassée de se répéter.

De cette séance, je préfère retenir un exemple de démocratie participative, offerte par le président de la Communauté de communes, concernant les travaux de voirie rue de Lamarée. Les riverains ont été sollicités afin d’échanger sur les aménagements ; la commission-travaux s’est réunie plusieurs fois et la CCM a participé, financièrement, plus qu’elle n’aurait dû. Les élus majoritaires ont souvent taclé Xavier Fortinon, ce donneur de leçons, celui qui sait tout.  Il faut les regarder quand ils écoutent ce qui n’est pas une leçon, mais une juste et raisonnée manière d’envisager une collectivité. Visages impassibles .Indifférence feinte ? Je-m’en-foutisme ? Que font-ils là, à part lever un doigt docile pour voter ? Comprennent-ils ce qui se dit ? Je ne suis pas sûre que toutes et tous aient un avis, une opinion fondés. Mais je ne les dédouanerai pas. S’ils ont choisi d’être sur la liste de Plantier, c’est qu’ils ont une vision de l’action communale opposée à celle que défend l’opposition et mise en œuvre à la CCM.

Un Béarnais…a dit : « En démocratie, c’est la force des arguments qui compte ». La démocratie c’est aussi prendre en compte la parole citoyenne et manifester son libre arbitre.

Arlette Bouigue

Dernier commentaire

  • Fragne
    13 novembre 2019 at 20 h 58 min Répondre

    Ce serait intéressant de savoir qui est le grand gagnant de la cession de la colonie

    • Mimizan Avenir
      13 novembre 2019 at 22 h 04 min Répondre

      Il s’agit de M. Miranda (SCI MIRCO).

  • Marcel
    14 novembre 2019 at 17 h 55 min Répondre

    Je comprends Arlette que tu soies lassée de te répéter. Mais la répétition étant la meilleure des méthodes pédagogiques, je suis sûr que prochainement les évènements te donneront raison.
    Tu sais le mépris, le mensonge, l’incapacité de répondre aux questions posées restent toujours l’arme des faibles et des incompétents.
    Bon courage à cette équipe de conseillères et de conseillers de l’opposition que je félicite pour leur travail

  • Fragne
    14 novembre 2019 at 20 h 59 min Répondre

    Merci d’avoir pris la peine de repondre. Votre blog est interessanr. Mais en meme temps ça fait peur. Il y a quand même des choses bizarres. J espère qu’ on en saura plus sur la perquisition.

  • simonin
    21 novembre 2019 at 17 h 40 min Répondre

    Cette campagne s’annonce bien. Honnêtement, cela ne choque personne que ce soit toujours les mêmes qui ont les permis de construire sur les terrains vendus par la mairie ?

Laisser votre commentaire

Avertissement. Tout commentaire à caractère discriminatoire et diffamatoire ne sera pas publié.