Mimizan avenir

OU SONT LES ELUS MAJORITAIRES

OU SONT LES ELUS MAJORITAIRES

Lors des deux dernières  séances  du  conseil municipal du 26 septembre et du 21 octobre  2013  le Maire a eu beau passer du temps ,à compter et recompter les élus présents,  il a été obligé de constater  que  sans la présence  des   élus de l’opposition le quorum  nécessaire à  la tenue du conseil municipal ne serait pas  atteint.

Nous avions la possibilité de nous retirer  pour annuler les  deux  séances  du CM . Pour la première nous avons fait le choix de rester car  il y avait une proposition afférente  au personnel  importante, pour la deuxième  les élus présents avaient  modifiés leur agenda personnel et professionnel pour y assister.

 Nous vous avions déjà fait part de l’absence  de réunions  des  commissions municipales nous faisant douter du travail des élus majoritaires pour notre collectivité, leur défection   en séance du conseil   en ait une preuve de plus…

Pour notre part, le conseil municipal est le seul lieu où nous pouvons avoir un semblant de débat sur les  orientations de la collectivité  d’ ou notre présence pour faire entendre notre différence  et défendre l’intérêt général qu’ils bafouent en toutes occasions.   Mais  nous pourrions aussi  nous retirer    pour  marquer   notre  mécontentement  .

L’absence de plus du 1/3 des élus de la majorité aux séances du Conseil Municipal  témoigne , s’il en était encore besoin , de l’intérêt qu’ils portent à la mission que les mimizannais leur ont confié. Comment croire à la sincérité et à la mobilisation d’élus qui ne respectent même pas leur mandat et dont bon nombre vont prochainement solliciter le renouvellement.

Dernier commentaire

  • Rémy Guilhem
    16 novembre 2013 at 9 h 48 min Répondre

    Effectivement quelques élus n’y vont plus (Pour certains plus du tout). Mais ce n’est pas ce qui m’amène.
    Le blog de Mimizan Avenir devrait être tourné vers cet avenir et non pas sur le présent ou le passé proche, nous sommes quelques mimizanais à penser que vous devriez nous expliquer ce que vous
    souhaiteriez entreprendre dans le cas de votre élection.
    Sur votre dernier magazine, personnellement, je n’y vois que des critiques, plus ou moins justifiées ou du moins pas assez étayées (pour certaines)pour être compréhensibles et UN projet.
    Ce projet, que j’appellerai plutôt vœux, « Que la chaudière de la papèterie fume encore ». Oui bien sur, mais quelles actions comptez vous mener pour que ce soit le cas, quels leviers possédez
    vous.
    Bref! Personnellement, j’aurai souhaité que vous équilibriez les critiques que vous pouvez formuler sur l’équipe actuelle (C’est votre rôle dans l’opposition)avec des projets pour l’avenir qui ne
    sont pas, actuellement, lisibles sur vos documentations et sur votre blog.

    Amicalement.
    Rémy Guilhem

  • Mimizan-Avenir
    18 novembre 2013 at 8 h 35 min Répondre

    Le dernier numéro de Mimizan avenir, comme les précédents était un document à destination des Mimizannais pour leur présenter une autre lecture de l’action de l’équipe municipale en place. En
    effet notre fonction est de vous informer d’une réalité qui est souvent dissimulée par les écrans de fumée que diffuse en permanence l’actuelle majorité. Pour ce qui est de l’avenir de Gascogne,
    notre propos était d’alerter les Mimizannais sur une idée qui semble prospérer dans l’esprit de nombreuses personnes. La disparition du groupe ne serait en aucune manière une chance pour Mimizan
    mais bien un désastre. Pour ce qui est de l’action que nous menons pour sa sauvegarde, elle est constante et déterminée. Même si elle demeure modeste, elle contribue à mobiliser tous les acteurs
    institutionnels, économiques et financiers du territoire et bien au-delà pour offrir à ce groupe un avenir meilleur que celui qui lui est promis actuellement. A la différence d’autres qui
    n’agissent que de façons sporadiques lorsqu’un micro se tend, il n’y a pas un jour qui se passe sans que nous nous inquiétions de l’avancement du dossier. Et comme nous l’écrivions dans le
    dernier numéro de Mimizan avenir les signaux actuels sont encourageants tant pour le groupe que pour la communauté mimizannaise.

    En creux vous nous reprochez gentiment d’être dans la critique que vous qualifiez de plus ou moins justifiée et étayée. Nous sommes encore dans la séquence de la gestion municipale de la majorité
    actuelle et ne sommes pas en capacité de mettre en œuvre une autre politique, n’ayant pas cela ne vous aura pas échappé le pouvoir de décider. Néanmoins nous avons fait à maintes reprises au
    cours des Conseils municipaux moult propositions alternatives aux projets présentées par l’actuelle majorité sur le logement, l’aménagement commercial et urbain, sur le développement économique….
    Elles sont toujours restées lettres mortes.
    En
    revanche les semaines et mois qui viennent verront émerger un véritable projet municipal alternatif quand la période de la campagne électorale s’ouvrira. L’association Mimizan Avenir à travers ses
    groupes de travail thématiques a largement abordé  tant la méthode  de mise en œuvre que le contenu d’un
    projet ambitieux mais réaliste pour notre commune. L’équipe qui se présentera aux suffrages des Mimizannais ne manquera pas d’aller au devant de vous et de l’ensemble de la population pour
    présenter des projets qui ne seront pas de simples incantations ou vœux mais bien des actions qui répondront aux préoccupations essentielles des Mimizannais et qui mettront un terme à la
    confiscation du pouvoir par un seul homme aux mains d’opérateurs qui ne sont pas là pour servir Mimizan mais pour se servir

  • Rémy Guilhem
    18 novembre 2013 at 9 h 29 min Répondre

    Bonjour
    La réponse est claire, donc « wait and see » sur le programme.
    Amicalement
    Rémy Guilhem

Laisser votre commentaire

Avertissement. Tout commentaire à caractère discriminatoire et diffamatoire ne sera pas publié.