Mimizan avenir

Quel projet culturel pour Mimizan ?

Quel projet culturel pour Mimizan ?

Jeudi 30 juin, les élus de Mimizan ont eu à se prononcer sur la prochaine saison culturelle du Parnasse (voir rapport du conseil municipal du 30 juin 2016 pages 4 à 7). Les élus de Mimizan Avenir ont voté contre. Voici le texte de l’intervention de Sandrine Larroca.

Certes la saison qui vient de s’écouler était riche, diversifiée et intéressante. Elle était le fruit du travail de Lucile Méziat, alors directrice du Parnasse, et de la commission culture. Au changement de direction du Parnasse, vous avez fait le choix de passer une convention avec M. Dissaux. Faut-il rappeler que ce contrat coûte cher à la collectivité sans apporter le moindre bénéfice puisque les recettes des spectacles imposés lui reviennent ou reviennent au producteur associé. Tel est l’accord.

Cette année, M. Dissaux, normalement recruté pour “aider Valérie Franck, faire des propositions et obtenir des tarifs avantageux” nous aviez vous expliqué, a en fait décidé de quasiment toute la programmation et des tarifs s’y référant. Les documents de travail des commissions n’étaient que liste de dates avec spectacles en face sans latitude de changement ou de choix. De plus, aucune réflexion de politique culturelle n’a éclairé les choix faits.

Ainsi pour cette saison, 19 spectacles sont décidés. Seulement 3 dates jeunes publics, une par cycle scolaire ! Par contre, 6 dates de théâtre dont 3 entre le 14/01 et le 04/02. Une seule date de musique classique au sein du Parnasse, les deux autres étant des sorties sur Bordeaux ou Arcachon (bien sûr !)! Et je passe sur le peu de compagnies locales ou débutantes… Le mot d’ordre est : “de la tête d’affiche“.

Que dire aussi des tarifs ? Imposés par M. Dissaux, ils se sont complexifiés, de quoi en perdre la tête… A un spectacle correspond pratiquement un tarif et ses déclinaisons : tarif A-1, A-2, A-3, B, C, U, G, S … plein, préférentiel, abonnés, réduits… Mais le pire est l’augmentation de ceux-ci. Alors que l’année passée nous vous avions déjà alerté sur le nombre grandissant de spectacles à 35 € la place et de la pénalisation que cela engendrerait obligeant les personnes à un choix financier plus important, cette année ils passent, pour le plus cher, de 35 € à 42 € la place ! Après toutes ces déclarations de prix raisonnés pour les Mimizannais voilà que vous raisonnez autrement : la culture, elle, n’est apparemment pas pour la population mimizannaise !

Pour ces tarifs, ces choix de programmation unilatéraux, imposés et déséquilibrés, et l’absence de véritable projet culturel nous ne pouvons pas être en accord avec cette programmation culturelle. Nous voterons donc contre.

Pour illustrer mon intervention je vais juste vous relater un exemple. Jeudi 23 juin lors du groupe de pilotage du PEDT* sur les jeunes et la citoyenneté, il a été précisé par le conseiller pédagogique que l’accès à la citoyenneté devait se faire chez les plus jeunes et que cela passait par le biais des activités sportives et culturelles.  Mais en ne programmant qu’un seul spectacle par cycle pour les enfants, en pratiquant des tarifs trop onéreux pour les familles, en ne proposant que peu de diversité, et sans projet culturel vous entamez forcément cette ouverture pour l’accès à la citoyenneté des plus jeunes.

* Projet éducatif territorial

Dernier commentaire

  • Jean-Pierre Roques
    11 juillet 2016 at 12 h 40 min Répondre

    Pour une meilleure visibilité sur l’augmentation des tarifs ..

    Plein tarif :
    saison culturelle 2015/2016 : 35-20-15-5 euros
    saison culturelle 2016/2017 : 42-40-30-20-15 euros

    Tarif abonné :
    saison culturelle 2015/2016 : 28-12-10-5 euros ….4 spectacles minimum..
    saison culturelle 2016/2017 : 35-33-25-12-10 euros…5 spectacles minimum..

    Il va falloir se mettre au skate, c’est gratuit …

Laisser votre commentaire

Avertissement. Tout commentaire à caractère discriminatoire et diffamatoire ne sera pas publié.