Mimizan avenir

UN MAIRE AUTHENTIQUEMENT CHANGEANT

UN MAIRE AUTHENTIQUEMENT CHANGEANT

Un Maire Authentiquement changeant

La saison touristique 2011 s’annonce sous les meilleurs auspices. La météo, le contexte international contribuent à accroitre l’attractivité de notre côte. Notre ville au même titre que les autres stations balnéaires de la côte landaise va voir sa fréquentation progresser en 2011.

Pour nos édiles majoritaires, 2011 aura été l’année des parkings, pas moins de trois agrandis, créés ou réhabilités. Nous préférons observer avant de nous prononcer sur leur efficacité. Néanmoins nous tenons à réitérer nos inquiétudes quant à la gestion de l’évacuation des eaux pluviales toujours occultée et l’accessibilité de l’école de la plage.

Tous les aménagements semblent conçus comme si Mimizan Plage ne vivait que 2 mois par an et exclusivement pour gérer un afflux supplémentaire de population, alors qu’au contraire de beaucoup de stations balnéaires Mimizan s’est toujours différenciée par une vie permanente grâce à la présence d’habitants principaux et d’activités commerciales ouvertes à l’année.

Le plan de circulation mis en œuvre l’année dernière divisant Mimizan Plage Nord en une succession de culs de sac et constituant un réel labyrinthe même pour un mimizannais averti n’a pas été remis en cause. Le goulot d’étranglement à l’entrée de Mimizan Plage Nord est conservé, on peut s’interroger sur l’utilité de l’espace libéré par les deux voies neutralisées en Parking qui déjà l’été dernier avait été occupé seulement quelques jours. Pourquoi autant d’insistance pour maitriser la route départementale pour ne rien faire et maintenir en l’état tout ce bricolage d’aménagement soit disant provisoire ?

Le Récré Park fait un énième tour de manège en se déplaçant sur le Quartier des Pêcheurs à proximité des résidences. C’est une illustration supplémentaire  de la réflexion prospective qui guide nos élus adeptes du coup par coup. Il en est de même pour le quartier des pêcheurs.

Souvenez-vous l’action de Mimizan Plus Authentique présidée par Monsieur Plantier contre les résidences de tourisme et particulièrement celle prévue au Quartier des pêcheurs. Et bien dans quelques semaines commenceront certainement les travaux d’un projet en tout point identique à celui contre lequel il s’était opposé. 5 ans perdus pour rien.

Souvenez-vous des manifestations de cette association pour préserver le patrimoine communal. Dès qu’un projet était déposé elle  s’érigeait en gardienne du temple. 2011 aura été l’année de la dilapidation de ce patrimoine. Avez-vous entendu Mimizan Plus Authentique s’élever contre cette action ? NON. Elle n’avait qu’une authenticité de façade électorale.

Souvenez- vous cette même association qui s’est élevée contre la réalisation de stationnement au Sud en front de mer arguant de la protection de certaines plantes. Aujourd’hui ils revêtent en enrobé le parking adjacent sans se préoccuper de la biodiversité mais doivent démolir le parking réalisé.  Monsieur le Maire ayant perdu la mémoire ne se souvient plus qu’en tant que Président de Mimizan Plus Authentique il avait assigné en justice la commune et qu’il est donc responsable de ce gâchis financier et de cette perte de temps.

Que de contradictions et de volte faces en si peu de temps !

Dernier commentaire

  • JPR
    8 juillet 2011 at 16 h 46 min

    concernant Mimizan plage , quelques modestes questions se posent … selon Monsieur le Maire il était exclu que les gens du voyage prennent possession du parking de Mimizan park, pourtant depuis 2
    ans des groupes se sont installés et s’installeront ils sans doute encore, même peut être cette saison ..
    l’aire de grand passage est elle utilisée ? la Communauté de Communes a t elle bénéficié d’une nouvelle subvention pour sa création comme Madame Birocheau l’affirmait lors d’une réunion de conseil
    communautaire?
    ..A l’entrée de ce même Mimizan park, une structure supportait les banderoles vantant les animations de la saison … elle ne semble pas utilisée cet été .. mais n’a t elle pas coûté bien cher (
    9000 ? 10000 euros ? ) pour une si faible utilisation ?..
    bon, avec un parking de Ségosa à plus de 900 000 euros , aussi agréable soit -il à l’oeil du passant..on ne va pas chipoter ! ..
    et puis « les impôts n’augmentent pas » .. donc rien n’est problème, pourtant bientôt nous n’aurons plus de patrimoine communal à vendre, et alors .. et alors, nous serons en 2014 ..

  • Mimizan-Avenir
    10 juillet 2011 at 8 h 39 min

    Il est vrai que nous n’avons pas voulu enfoncer le clou avec l’occupation illicite des gens du voyage à
    deux reprises à l’entrée de Mimizan Plage. Ce qui était prévisible est advenu. Le déplacement de l’aire de grands passages à 5km du centre ville en plus d’avoir été onéreux, je vous confirme
    qu’il n’a bénéficié d’aucune subvention, s’avère totalement inopérant. Souvenons nous que l’aire avait été déplacée pour laisser place à l’aire de stockage de bois et à la grande zone commerciale
    où les candidats à l’installation se bousculaient.

    Aujourd’hui ce projet est totalement abandonné, les élus ayant découvert depuis, que l’axe de
    développement commercial serait l’avenue de Bordeaux.

    Je vous invite à prendre connaissance non du projet commercial car il ne nous a pas été présenté mais de
    la modification du POS en cours d’enquête publique jusqu’au 18 juillet qui libéralise à outrance l’extension de la zone commerciale autour du Leclerc. Mais de cela les élus de l’opposition ne
    sont certainement pas assez sérieux et respectables pour pouvoir en débattre !!

    Je vous engage tous à vous rendre à la mairie consulter le dossier et émettre votre avis sur le
    registre.