Mimizan avenir

DEBUT DE SAISON CHAOTIQUE

DEBUT DE SAISON CHAOTIQUE

Début de saison chaotique

La saison touristique est là ; même si la météo contrarie énormément les professionnels et les vacanciers d’avant saison. Nous pourrions légitimement penser que la collectivité aurait tout fait pour répondre présent à ce rendez vous rituel, incontournable et au combien important pour l’activité économique de notre territoire. D’autant que le crédo sans cesse répété par nos élus majoritaires, est de renforcer l’attractivité de Mimizan.

Au 25 juin date de remise de cette tribune, c’est l’image d’une station en chantier qui saute aux yeux, où l’impréparation et l’improvisation sont les deux caractéristiques marquantes.

Le 23 mai en Conseil municipal, les seuls élus majoritaires avaient sur leur table le croquis du nouveau plan de circulation mis en place le jour même sans qu’aucune discussion n’ait jamais eu lieu. Nous les savons coutumiers du fait, ils sont au moins à leur quatrième expérience en la matière, sans qu’aucune justification ou plan d’ensemble vienne appuyer ces choix. Petit à petit on confisque ni plus ni moins l’accès à des secteurs entiers de Mimizan sans se préoccuper des impacts urbains et commerciaux de ces choix.

Pourquoi rendre en sens unique montant et prioritaire la rue des ailes qui est dans un état plus que déplorable et créer un carrefour dangereux à la jonction de cette voie et la rue de la Poste. Ce point va devenir le nœud  de passage obligatoire des retours de Plage Nord avec un renvoi des automobilistes dans une voie de lotissement.

Pourquoi  la rue de la Douane(en chantier durant le mois de juin) devient-elle montante condamnant par la même les clients de l’hôtel de France à accéder à leur parking en marche arrière dans une voie en pente ?

Pourquoi les chantiers du camping et du boulevard de l’Atlantique qui le dessert ne sont-ils toujours pas achevés alors qu’ils sont programmés de longue date ? Nous n’avons pu répondre présent pour l’accueil des triathlètes et maintenant les conditions faites aux visiteurs sont pour le moins difficiles. Alors que la saison s’annonce compliquée pour  de nombreuses raisons, nous pénalisons nos propres équipements d’accueil touristique par une programmation aberrante des travaux.

Pourquoi  poursuivre des chantiers pendant la saison estivale alors qu’une décision du Maire prescrivant l’arrêt complet de travaux générant des nuisances sonores existe ? Est-ce raisonnable de laisser se poursuivre voire d’initier des chantiers en plein cœur de Mimizan Plage qui nuiront immanquablement à la tranquillité des visiteurs et à la bonne marche des commerces ?

Pourquoi installer en dernière minute sans aucune concertation avec les riverains le récréa- park au plus près des habitations, dans la mesure où l’espace dédié les années précédentes est occupé par le chantier de la résidence de tourisme dont vous nous aviez affirmé que le Permis de Construire était caduque ?

Beaucoup d’interrogations et d’interpellations face à ces dysfonctionnements fort préjudiciables au bon fonctionnement de notre commune. Et pourtant, à maintes reprises, nous vous avions appelés au débat sur ces questions sans que jamais aucune réponse ne soit  apportée. Par notre voix c’est le sentiment de nombre de Mimizannais qui s’exprime.

Pas de commentaires

Laisser votre commentaire

Avertissement. Tout commentaire à caractère discriminatoire et diffamatoire ne sera pas publié.