Mimizan avenir

Humeur de Noel

Humeur de Noel

En cette période habituellement festive, nous ne voulons pas cacher notre inquiétude et notre colère.

La situation économique charrie quotidiennement des annonces de plans sociaux, de fermetures d’entreprises, d’accroissement des inégalités sociales et de la pauvreté. Mimizan n’est pas épargnée par ces turbulences. Nos secteurs d’activités subissent de plein fouet les conséquences des ravages de la récession et envisagent des mesures d’économie pour faire face à ces difficultés.

 

Face à cette situation préoccupante il ne nous semble pas que les élus de la majorité aient pris la mesure des enjeux. De leur propre aveu « nous prenons nos marques, nous débarquons… » .

Si ce discours pouvait être entendu au début du mandat, on attendrait de la part d’une équipe élue sur la promesse de «  gouverner autrement » un peu plus d’ambitions, de propositions, alors qu’aujourd’hui ce n’est qu’une suite de renoncements, de reculs.

A titre d’exemple : le projet d’aménagement de la plage nord. A la question sur l’avancement de leur réflexion, la seule réponse obtenue : « on recherche un architecte » comme s’ils attendaient l’homme providentiel.

Nous leurs conseillons qu’ils définissent d’abord des lignes directrices qui fonderont un projet et qu’ils n’attendent pas d’un homme de l’art qu’il pense à leur place.

 

Dans la période de ralentissement de l’activité, même si la commune ne détient pas toutes les clés, elle doit participer au développement ou tout au moins au maintien de l’activité sur son territoire par des actions ciblées en direction des familles, des associations, sur le thème de l’emploi, du logement. Quelques signes forts de soutien au tissu économique local par une amplification de l’investissement serait certainement bien accueillie par les entreprises qui voient s’amenuiser leurs carnets de commande.

.

Nous restons donc actuellement sur notre faim et ce ne sont pas les séances du conseil municipal qui sont là pour nous rassurer. Elles sont atones, sans souffle, toutes nos interventions sont accueillies par des blancs et des silences pesants. Nombre de questions abordées ne sont pas précédées d’examen préalable en commission,  témoignage du peu de considération qu’ils ont pour la démocratie et les élus. Que ce soit  délibéré ou par négligence on ne peut que déplorer ces disfonctionnements permanents.

Le « gouverner autrement » tant proclamé pendant la campagne électorale est arrivé mais était ce vraiment celui qui était attendu ? Les slogans ne fondent pas durablement une politique quand ils ne s’appuient pas sur une réalité.

 

Que ces considérations ne ternissent pas trop vos fêtes de fin d’année et soyez assurés qu’avec nos maigres moyens nous essayerons d’infléchir la politique locale vers plus de solidarité et de démocratie pour le mieux être de tous les mimizannais.

 

N’hésitez pas à venir assister aux séances publiques du Conseil Municipal pour vous informer plus complètement sur le devenir de Mimizan.

Les élus de l’opposition tiennent une permanence tous les vendredi matin de 9H à 11H à la mairie de Mimizan salle des commissions. Cette permanence est ouverte à toutes et tous et se fait sans rendez vous.

 

Pas de commentaires

Laisser votre commentaire

Avertissement. Tout commentaire à caractère discriminatoire et diffamatoire ne sera pas publié.