Mimizan avenir

UN, DEUX ET TROIS…LA SAGA CONTINUE

UN, DEUX ET TROIS…LA SAGA CONTINUE

Un, Deux et Trois… la saga continue

Pour la troisième fois consécutive le Conseil municipal ne s’est tenu que grâce à l’assiduité des élus de l’opposition. Si Monsieur le Maire avait balbutié quelques mots justifiant l’absence de ses colistiers et murmurait quelques remerciements à l’opposition lors des deux précédents Conseils municipaux, il n’en fût rien lors du Conseil Municipal du 28 novembre.

Pour lui certainement, c’est l’ordre des choses que les élus mandatés par la population pour diriger les affaires de la commune ne se rendent pas disponible une fois par mois pour siéger au Conseil Municipal. Il peut par ailleurs déplorer que certains oublient le devoir de mémoire lors des commémorations, mais ce n’est pas un bon signal de civisme qui est donné à la population quand ceux mêmes qu’ils ont désigné n’accomplissent pas leur mission élémentaire.

A moins que les absences répétées ne témoignent d’un malaise plus profond. En effet l’approche des élections suscite des tensions et des craintes palpables. Certains sentent qu’ils ne sont plus dans les papiers du maire et multiplient les actes d’allégeance pour être maintenus dans la future liste. D’autres ayant décidé de longue date de ne plus participer à une prochaine mandature s’en désintéressent mais ne vont pas au bout de leur logique en démissionnant. La fin du mandat se solde donc par une démocratie tronquée et une majorité à la godille qui peine à mobiliser.

Dernier commentaire

  • yannick
    6 décembre 2013 at 19 h 09 min Répondre

    L’absence de ses colistiers nous prouve une fois de plus l’importance qu’ils donnent à la municipalité! Le fait de ne pas être dans les plans de la future liste de Mr Nicolas ne doit pas faire
    oublier à ces colistiers la charge qu’ils ont acceptés de mener.

  • anonyme
    10 décembre 2013 at 12 h 56 min Répondre

    vivement que toute cette mascarade soit bientôt terminée . Comment une municipalité qui ne se respecte même pas à elle même peut elle nous faire croire qu’elle respecte encore ses administrés…..
    Entre ceux qui sautent du bateau avant la fin et les autres qui ne restent que pour leurs intérêts personnels on a vraiment hâte que tout cela se termine . Espérons que financièrement ce ne soit
    pas trop dur derrière et que les gens comprennent que les marges de manoeuvres risquent d’être réduites . Pour le moment attendons sagement et passons de bonnes fêtes quand même ….

Laisser votre commentaire

Avertissement. Tout commentaire à caractère discriminatoire et diffamatoire ne sera pas publié.