Mimizan avenir

Camping : le maire contredit par les faits

Camping : le maire contredit par les faits

La saison 2016 à Mimizan s’annonce bonne en termes de fréquentation au regard de certaines données chiffrées partielles. Le beau temps y est pour beaucoup et, même si les retours peuvent être parfois différents selon les catégories de professionnels du tourisme, la Côte landaise – et plus particulièrement Mimizan – a connu une fréquentation plus importante au mois de juillet.
Je prendrai pour exemple le camping municipal de Mimizan Plage.
Alors que le Maire nous expliquait qu’il était en perte de vitesse, que son offre n’était plus dans le marché, justifiant ainsi sa décision de le privatiser, le mois de juillet a vu son nombre de nuitées progresser de 15 % par rapport à 2015 qui avait été une bonne saison.

Une fois de plus, le Maire est pris en flagrant délit d’argumentation fallacieuse pour conduire la majorité à faire des choix contraires à l’intérêt général, pour des raisons purement idéologiques.

Si l’on regarde dans le détail, on constate que ce sont les emplacements de tentes qui progressent le plus – près de 30 % –, alors que les projets des opérateurs visent à durcir le camping avec l’implantation de 150 mobil-homes supplémentaires, constituant leur investissement principal sur la durée de la concession.
On exclura donc progressivement toute une clientèle de Mimizan, car dans les offres remises, on annonce une augmentation significative des prix (près de 25 %) ; et, de fait, l’exclusion de toute une clientèle jeune et familiale qui crée la vitalité de notre station. Ce d’autant que tous les professionnels du tourisme s’accordent pour parler d’ un pouvoir d’achat stagnant des vacanciers.

Voilà comment, par des décisions qui apparaissent comme de simples mesures de gestion, on peut mettre à mal une politique touristique et économique construite depuis de nombreuses années. Certains pans de cette économie pourraient se retrouver en danger dès 2017.

Une fois de plus, je serai qualifié d’ « oiseau de mauvaise augure » mais, à la différence de mes pourfendeurs, je m’appuie sur des faits précis et non sur une logorrhée sans fondement.

Xavier Fortinon

Pas de commentaires

Laisser votre commentaire

Avertissement. Tout commentaire à caractère discriminatoire et diffamatoire ne sera pas publié.