Mimizan avenir

Complexe sportif : un atout pour les Mimizannais

Complexe sportif : un atout pour les Mimizannais

Une « cité des sports » déjà existante

Avec ses différents pôles, Mimizan est dotée d’un ensemble d’infrastructures pouvant accueillir un grand nombre de sports :

  • Un pôle au Moulin Neuf comprenant le dojo, le gymnase, la piscine, les terrains de football
  • Un pôle au stade municipal comprenant le terrain de rugby et le fronton
  • Un pôle au lac comprenant le golf et le centre nautique
  • Un pôle « rue de Leslurgues » comprenant les cours de tennis dont deux couverts
  • Des équipements ponctuels pour la moto (aérodrome), la pétanque (vieux marché, espace Roch)
  • Des infrastructures vieillissantes

 

stade

 

Nous pouvons être fiers d’avoir à notre disposition autant de locaux. Cependant, ces infrastructures n’ont pas fait l’objet d’entretien courant, ni de rénovation.

Les nouvelles lois concernant les bâtiments sportifs accueillant du public n’ont pas été mises en application ces dernières années.

La priorité sera de remettre aux normes en vigueur ces bâtiments (gymnase-stades-centre nautique…).

     –     Une salle commune : un besoin indispensable

Que ce soit au dojo, au gymnase ou à la piscine, il manque une salle pouvant accueillir le public.

Cette salle servira pour les réceptions d’après compétitions, les réunions des différentes associations.

Elle permettra d’accueillir les clubs lors de tournois ou compétitions afin qu’ils puissent se retrouver au calme et au sec.

Elle permettra également le rangement de matériel plus ou moins encombrant d’associations à qui cela fait vraiment défaut.

  • Des besoins supplémentaires

La majeure partie de nos installations sont situées au bourg, nous devons réaliser nos prochaines infrastructures sportives à la plage en même temps que nous favoriserons l’implantation de nouvelles populations. Un espace couvert, situé sur le terrain de l’ex Mimizan Park, abritant des activités sportives comme un mur à gauche et des activités ludiques ouvertes à tous, pourrait avoir un usage couvrant les besoins de la population permanente et de la population touristique.

La piscine doit aussi s’adapter à l’émergence de besoins nouveaux, son extension permettra d’offrir des activités aqua-ludiques et des espaces dédiés au bien-être.

  • En conclusion : un projet responsable

Renforcer, moderniser les installations existantes pour que le sport soit un véritable axe d’épanouissement pour les populations locales, mais aussi un réel outil d’une politique touristique.

Le sport est un levier important au niveau économique.  Il génère déjà sur notre commune des dizaines de milliers de nuitées touristiques. Une meilleure valorisation de nos infrastructures enfin rénovées et améliorées permettra de répondre aux sollicitations extérieures à condition d’y adjoindre quelques structures d’hébergement complémentaires.

Le sport à Mimizan doit être un atout incontournable pour un mieux vivre ensemble.

Annabel Olhasque

Dernier commentaire

  • Lézama Nicole
    23 février 2014 at 12 h 13 min Répondre

    C’est TRES bien de souligner cela : Mimizan est déjà doté de bien belles installations pour des sports divers et variés !!! Elles ont le mérite d’exister vraiment . Elles ne sont pas le reflet d’une certaine folie des grandeurs , mais d’études sérieuses pour des projets réalistes et , donc , réalisables . Oui , il y a des améliorations à apporter , mais je sais que vous le ferez si les Mimizan ont l’intelligence de voter pour vous ! Gagnez cette bataille et continuez le travail interrompu il y a 6 ans !!!!!!!!!!!!!!

  • Nicole MUNOZ
    23 février 2014 at 18 h 24 min Répondre

    Entièrement d’accord avec l’article d’Annabel. Nous avons la chance d’avoir les structures nécessaires pour faire pratiquement tous les sports ; comme tu dis, il suffit de les rénover petit à petit et non créer cette  » cité des Sports » à la Plage qui vraiment servirait à quoi et surtout pour qui ? Et que deviendrait les locaux existants ?
    Bon programme…

  • Nicole MUNOZ
    25 février 2014 at 11 h 39 min Répondre

    juste un rectificatif : faut lire « Et que deviendraient les locaux existants ? »

Laisser votre commentaire

Avertissement. Tout commentaire à caractère discriminatoire et diffamatoire ne sera pas publié.