Mimizan avenir

Conseil municipal du 28 mars

Conseil municipal du 28 mars

Intervention d’Annabel Olhasque sur le point 9 de l’ordre du jour: une demande de subvention et la création d’une salle de sport:

Dans le rapport de présentation du budget primitif 2019, nous pouvons voir au chapitre « locations immobilières », une ligne attribuée à la location d’un bâtiment pour le développement d’activités sportives pour un montant de 39 658€, (en vue de l’acquérir plus tard).

Dans les dépenses d’équipement, au chapitre 2313, on peut voir que 240 000€ sont prévus pour les travaux du projet de salles d’activités sportives , entre parenthèses DOJO.

En fait, il faudrait nous expliquer, pour que ce soit clair :

 

  • si la location du bâtiment est prévue pour faire un dojo,
  • sinon pour accueillir quels sports ?
  • si les 240 000€ sont prévus pour restaurer le dojo actuel,
  • si les 240 000€ sont prévus pour transformer le local commercial en salle de sport,
  • peut- être que c’est pour pouvoir tout faire ?

Au point 9 de l’ordre du jour, on nous propose de voter une demande de subvention au CNDS* pour la création d’une salle de sport, dont le coût est estimé à 1 677 000€ HT, qui engloberait également une participation des équipements sportifs.

Vous risquez de me répondre que pour l’instant, il n’y a rien de défini, que c’est une estimation aléatoire afin de demander des subventions, que de toute façon, dès que vous en saurez plus, vous nous tiendrez informés, que bien sûr, il y aura une commission, etc., etc.

Alors, peut-on vraiment savoir ce qui va être réalisé, si quelque chose au moins va être réalisé…On veut nous faire croire que la fin du mandat sera consacrée :

Un: à la création d’une salle supplémentaire.

Ou deux !: À la restauration des structures existantes…

Mais, en fait, qu’en est-il ?

*Centre national pour le développement du sport

 

 

 

 

 

 

 

 

Pas de commentaires

Laisser votre commentaire

Avertissement. Tout commentaire à caractère discriminatoire et diffamatoire ne sera pas publié.