Mimizan avenir

Courrier… d’électrices et d’électeurs

Courrier… d’électrices et d’électeurs

Dans tous les journaux, magazines, qui publient des courriers de lecteurs, les auteurs de messages sont identifiés – prénom, nom, adresse mail–, comme dans le journal de Mimizan Avenir, « Paroles de Mimizannais »…

Bizarrement, un seul déroge à la règle : Le M. Aucun message n’est signé.

La mairie doit crouler sous le courrier, car depuis que cette rubrique existe, les auteurs sont regroupés sous un terme générique : « plusieurs de nos administrés », plusieurs commerçants », « »collectif de riverains en colère », « de nombreux courriers », « nous avons entendu parler », « nous avons reçu en mairie » (sic)… Soyons honnêtes : dans le dernier M, nous trouvons un « j’ai pris connaissance sur internet ».

Aurait-on affaire à un courrier des lecteurs fictif ? On est en droit de se le demander, d’autant que chaque courrier sert aux élus majoritaires pour montrer qui sont les gentils : eux ( cf. M n° 6, n° 7), qui sont les méchants : la communauté des communes / l’opposition / voire le département (cf. M n° 4, n° 10).

Afin d’alimenter le courrier des lecteurs pour le prochain M, et de mâcher le travail au maire et à ses élus, je propose un résumé de messages de « nombreux administrés ».

Monsieur le maire,
Bien qu’étant peu nombreux à visionner votre TV promotionnelle, nous espérons que vous prendrez en compte notre question dont « le thème, s’il  n’est pas récurrent et à valeur d’exemple », nous semble pourtant pertinent. Pourriez-vous nous donner plus d’informations sur la « quatrième résidence, haut de gamme » qui sera bientôt implantée au centre-bourg ? Ou, pour obtenir une réponse rapide et circonstanciée, devons-nous nous adresser directement au responsable de Néméa qui s’exprime dans votre petit écran ?
Merci d’avance.
Le collectif Bouigue

Pas de commentaires

Laisser votre commentaire

Avertissement. Tout commentaire à caractère discriminatoire et diffamatoire ne sera pas publié.