Mimizan avenir

Enquête publique : donnez votre avis !

Enquête publique : donnez votre avis !

 

Par arrêté en date du 2 août 2017, M. Plantier, maire de Mimizan, a prescrit une enquête publique pour désaffectation du domaine public des terrains d’assiette de l’hélistation, du parking de véhicules légers et de l’aire de camping-cars.

Le 26 novembre 2016, le conseil municipal avait décidé la désaffectation de ce terrain contre l’avis des élus de l’opposition qui demandaient, pour leur part, que celle-ci soit précédée d’une enquête publique compte-tenu de la nature du bien désaffecté.

Une fois de plus, notre objection a été balayée. Il a fallu l’intervention de la Cour d’Appel de Bordeaux, suspendant la délibération du conseil municipal suite au recours du préfet, pour que le maire daigne enfin respecter le droit et prescrire l’enquête publique.

Cette enquête publique permettra de recueillir l’avis de la population sur la transformation de ce site en projet immobilier, alors qu’aucune évaluation environnementale et financière n’a été réalisée au préalable.

Car, depuis la délibération du 26.11.16, la commune de Mimizan est confrontée à la mise en place d’un plan de prévention des risques littoraux (PPRL), prescrit par les services de l’Etat et à l’enquête publique du 7 août au 11 septembre. Le terrain objet du déclassement est concerné par ce plan.

Le déplacement de l’hélistation n’a pas avancé d’un iota. Par contre, la mairie a pris les devants pour interdire l’accès au site et a créé dans la confusion quelques places de substitution pour l’été, engendrant une difficulté croissante pour l’accès à la plage sud.

Afin que chacun puisse s’exprimer en connaissance de cause, il nous semble indispensable que le plus grand nombre participe à l’enquête publique dont l’avis est joint.

 

Chacun choisit son mode d’intervention afin de faire part de son opinion:

-en adressant un courrier au commissaire enquêteur *

ou

-en écrivant directement sur le registre de l’enquête publique*

ou

-en se rendant aux permanences du commissaire enquêteur*.

 

Mobilisons-nous afin de se faire entendre et maintenir cet espace dans le domaine public !

 

Les élus de Mimizan Avenir

 

* en mairie de Mimizan.

 

Dernier commentaire

  • Jacques Bouville
    21 août 2017 at 14 h 01 min Répondre

    Il est clair que précipiter le déménagement de l’héliport de l’ensemble des bénéficiaires de ce site apparait à ce jour non seulement précipité voire irresponsable. Peu ou pas de concertation car à l’époque certains élus de l’opposition n’étaient même pas au courant!! D’autre part les conséquences sont multiples, resto du cœur déplacé une fois de plus, anarchie grandissante en terme de parking de CC notamment au pied des arènes ou les véhicules légers locaux ont du mal à se garer au parking plage du courant derrière les algéco MNS. Mais plus globalement il nous semble qu’entre le nouveau casino, l’héliport, le skate parc et plus en amont les tergiversations sur le parking sud nous paraissent manquées de concertations avec l’opposition mais également avec les administrés qui s’en offusquent de plus en plus.
    A contrario les habitants du quartier Est du Chéou et d’autres circulent toujours avec autant de difficultés sur ce chemin non aménagé sous prétexte d’entente locale, ce qui est totalement faux. La douche prés des MNS de la plage du courant est remise en service début juillet et désaffectée fin aout alors qu’un certains nombre grandissant de nageurs et plongeurs demandent une extension de la période depuis plusieurs années! Bref il y aurait beaucoup à dire mais soyons patient il y aura des élections même si les dégâts environnementaux, gènes, gabegies de nos impôts seront malheureusement bien là et c’est bien connu il sera encore plus couteux de détruire que de construire!
    Oui je suis pour une administration démocratique de notre ville, ne plus tourner le dos aux administrés en se contentant d’écouter la « junte Mimizannaise » il y aurait tant de chose à faire.
    Mes plus sincères salutations à l’ensemble de l’opposition
    Jacques

Laisser votre commentaire

Avertissement. Tout commentaire à caractère discriminatoire et diffamatoire ne sera pas publié.