Mimizan avenir

Hommage républicain à Samuel Paty

Hommage républicain à Samuel Paty

 Séance du conseil municipal, jeudi 22 octobre.

Frédéric Pomarez , maire de Mimizan, a rendu hommage à Samuel Paty, enseignant assassiné pour avoir fait son métier: 

La France, notre République, vient d’être attaquée une nouvelle fois par un acte barbare et révoltant que rien ne peut justifier. Au-delà de cet acte odieux, une nouvelle fois, c’est la liberté d’expression et le principe de laïcité- tels que nos lois, notre histoire les conçoivent- qui sont violemment mis en cause. Nous ne pouvons l’accepter. Il faut une nouvelle fois rappeler les principes fondamentaux de la République française qui sont énoncés dans sa devise : « Liberté, Egalité Fraternité ». Elle est aussi parfaitement définie dans l’article 1 de la Constitution : « La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale ». Une République laïque qui assure la liberté de croyance et qui pour cela décrète la séparation des églises et de l’Etat. La laïcité garantit qu’aucune religion n’a de statut privilégié au sein de notre République et que chaque individu se voit garantir la liberté de ses opinions et de sa foi.

Un professeur, Samuel Paty, enseignant au collège de Conflans- Sainte- Honorine a été assassiné vendredi par un terroriste, devant son établissement scolaire. Il a été tué pour avoir fait son métier : organiser un cours sur la liberté d’expression. Nous devons défendre, haut et fort, les principes de notre République : « Liberté, Egalité, Fraternité »  et bien entendu la laïcité, comme la liberté d’expression.

Mesdames et Messieurs les enseignants, l’ensemble de la communauté éducative, continuez à éveiller et éduquer nos enfants afin qu’ils puissent avoir un esprit critique. L’Education nationale c’est aussi l’apprentissage de la citoyenneté au sein d’une République laïque. Aujourd’hui, il est essentiel que nos enfants puissent développer cet esprit critique pour affronter notre société où l’information et la désinformation circulent librement, notamment sur les réseaux sociaux.

Mesdames et Messieurs les enseignants soyez assurés de notre soutien.

Monsieur Paty, vous vous êtes investi dans votre métier d’enseignant pour éveiller l’esprit critique et citoyen de nos enfants avec enthousiasme et sans concession. Nous vous devons notre reconnaissance.

Je vous invite à respecter une minute de silence en sa mémoire.

(…)

Merci.

Dernier commentaire

  • Francis DUCOM ducom
    23 octobre 2020 at 18 h 18 min Répondre

    Nous sommes tous des éducateurs et des enseignants . Alors devant cette intolérance tous ensemble levons nous ,le silence des pantoufles est plus dangereux que celui des bottes afin que Samuel Paty ne soit pas mort pour rien .Il a payé de sa vie le fait de croire en la liberté et de l’apprendre à nos enfants . Dans ce pays qui est le notre ou sont nés les droits de l’homme et la philosophie des lumières .
    Vive la France , Vive la République .

Laisser votre commentaire

Avertissement. Tout commentaire à caractère discriminatoire et diffamatoire ne sera pas publié.