Mimizan avenir

Il suffit !

Numéro après numéro, la majorité municipale n’a de cesse, dans sa rubrique de « le M », de critiquer, fustiger, blâmer, vitupérer(les synonymes me manquent) l’attitude de son opposition.

A quoi s’attendait-elle donc ?

A se voir uniquement décerner des satisfecit ?

A se voir tresser une couronne de laurier ?

Une opposition est là pour s’opposer, surtout lorsque les choix de la majorité ne lui semblent pas judicieux ou peuvent mettre en péril les finances de la commune.

C’est le principe même de la démocratie !

Je vous engage d’ailleurs à lire(ou à relire, c’est selon) la définition que donne le philosophe Paul Ricœur de cette même démocratie.

« Est démocratique une société qui se reconnaît divisée, c’est- à-dire traversée par des contradictions d’intérêt…»

En ces temps troublés l’équipe municipale préfère continuer à dénigrer son opposition.

Le dernier numéro de « le M » en est un bon exemple.

Les digues et leur entretien !

La Communauté de communes serait seule responsable de l’état de ces digues. L’Etat n’a-t-il pas sa part de responsabilité ? Le coût des travaux étant très élevé, le Président de la CCM ne les engagera que s’il obtient des subventions: décision louable !

Mais, au fait, qui était président de cette même Communauté de communes entre 2008 et 2014 ? La mémoire vous ferait-elle défaut, mesdames et messieurs de la majorité ? Ou serait-elle trop sélective ?

Nous aurions pu espérer que la Maison de santé cesserait d’être la pierre d’achoppement. Que nenni !

Ne vous en déplaise, mesdames et messieurs, la Maison de santé fonctionne et elle coûte peu aux Mimizannais, grâce aux subventions et aux loyers versés par les différents acteurs qui l’utilisent.

Quant au Pôle médical de Pontenx, oui il est impérieux de le créer! Les personnes vivant dans des lieux excentrés auront ainsi moins de problèmes pour se déplacer à Mimizan.

Les « choix budgétaires contestables »de la CCM sont également évoqués. Il semble cependant qu’ils soient approuvés par la majorité des membres(à l’exception de ceux de Mimizan)!

Toutefois la majorité municipale a parfois besoin de M.Fortinon ; j’en veux pour preuve la demande faite lors du dernier conseil municipal : « Si vous avez des infos…aidez-nous ».

Quelle indécence!

Mais : «  Critiquez, critiquez, il en restera toujours quelque chose . »

Reprenez-vous et reconnaissez enfin que l’opposition fait correctement et honnêtement ce pour quoi elle a été élue (à 47%).

Que les Mimizannais en soient persuadés : les sept élus de l’opposition municipale œuvrent pour le bien de tous !

Rosine Martinez

Dernier commentaire

  • Yves Serveto
    27 décembre 2018 at 22 h 26 min Répondre

    Et oui l’exercice d’un élu local sur un premier mandat, puis sur un second mandat montre qu’après la découverte de la gestion publique, le quotidien revient vite à l’esprit !
    Il n’est pas aisé de gérer quand on a profité d’une bonne situation financière et dépensé ensuite sans compter et bien mesurer les investissements et les coûts de fonctionnement par la suite.
    Alors on vend le patrimoine, on fait des investissements dans l’affichage…on oublie d’associer ses collègues de la majorité, on ignore les habitants, le quotidien, la démographie, le logement social, et l’anticipation du lendemain, le prévisionnel à 10, 15 ou 20 ans…
    Alors reconnaissons que la minorité des élus de l’opposition ont le mérite de leur assiduité, de leur présence, de l’interêt du service public au service de la population.
    Et oui, être élu c’est consacrer du temps, écouter, accepter de se remettre en cause.
    Merci à l’oppositIon municipale, ces élus de Mimizan Avenir.

  • CAULE yves
    28 décembre 2018 at 9 h 22 min Répondre

    Bonne ANNEE 2019……… 2020 arrive à grands pas ! courrage

Laisser votre commentaire

Avertissement. Tout commentaire à caractère discriminatoire et diffamatoire ne sera pas publié.