Mimizan avenir

Interrogation d’un Mimizannais sur l’aménagement de Mimizan

Interrogation d’un Mimizannais sur l’aménagement de Mimizan

Le palmarès 2017 du Pavillon Bleu vient d’être dévoilé en mai et la ville de Mimizan n’en fait pas partie, une fois de plus !
Étonnant quand on sait que la garde rapprochée de Mr le Maire s’enorgueillit de vivre dans une station touristique d’un certain standing (du moins c’est ce qu’elle prétend en mettant en avant sa politique immobilière qui défigure notre belle plage côtière !)
Mais en fait le Pavillon Bleu c’est quoi ?
C’est un label à forte connotation touristique, symbole d’une qualité environnementale exemplaire. Depuis 1985, le Pavillon Bleu valorise chaque année les communes et les ports de plaisance qui mènent de façon permanente une politique de développement touristique durable. Il est le garant d’une bonne qualité environnementale, le Pavillon Bleu hissé sur une commune ou un port de plaisance, véhicule une image positive dynamique auprès des résidents comme des visiteurs. En ce sens, il favorise aussi une prise de conscience générale envers un comportement plus respectueux de la nature et de ses richesses. En tant que touriste, se rendre sur une plage Pavillon Bleu c’est choisir un site disposant d’un certain nombre d’équipements permettant de minimiser les impacts de la fréquentation touristique. Des poubelles de tri sont à disposition pour valoriser les déchets et la présence de sanitaires permet de garder une eau de baignade de qualité. La sécurité et l’accessibilité à la baignade pour tous sont également pris en compte, tout comme l’information sur la qualité de l’eau de baignade et sur la faune et la flore locales.

Le Pavillon Bleu est une référence dans les domaines du tourisme, de l’environnement et du développement durable… Mais pas à Mimizan visiblement !

 

Christian Gaillard

 

Dernier commentaire

  • Mimizan Avenir
    24 mai 2017 at 20 h 55 min Répondre

    Dans les Landes nous avons adopté une position commune de ne plus participer au pavillon bleu et de développer depuis près de quinze ans une politique de certification de la qualité des eaux de baignades car le pavillon bleu était sorti de son objectif initial et se basait par ailleurs sur des analyses souvent peu actualisées.

    A Mimizan comme dans toutes les stations landaises nous avons mis en place un dispositif qui va bien au-delà de l’aspect réglementaire demandé par les services de l’Etat permettant d’avoir une plus grande réactivité en cas de pollution accidentelle. A l’entrée de notre commune comme de toutes les stations landaises il y a un panneau témoignant de cet engagement.

    La politique municipale en terme d’urbanisation de dégradation de l’image et de notre cadre de vie est un tout autre sujet. Je partage votre analyse en la matière. La politique municipale en la matière étant aux antipodes de leurs engagements initiaux, mais s’en souviennent-ils encore ?

    Les chantres de la préservation de l’architecture balnéaire des années glorieuses du lancement de notre station ont disparu. Mais rassurez-vous, ils ont été élu parce qu’ils faisaient de la politique autrement…

    Xavier Fortinon

Laisser votre commentaire

Avertissement. Tout commentaire à caractère discriminatoire et diffamatoire ne sera pas publié.