Mimizan avenir

Le patrimoine communal oublié

Le patrimoine communal oublié

Monsieur Plantier -candidat aux municipales-déplorait le manque d’investissement sur les bâtiments communaux : que fait- il ?

Un montant de travaux dérisoire de 34 000 € est inscrit dans le budget 2018 pour l’entretien des bâtiments. Pas à la hauteur des besoins de plus en plus criants pour maintenir nos infrastructures, alors qu’il faut remédier à l’accueil indigne et dangereux de nos enfants à l’école de musique, bâtiment communal mis à la disposition de la Communauté de communes. Merci aux professeurs de prodiguer un enseignement  de qualité dans un tel environnement.

Que dire des installations sportives de Moulin Neuf,  avec son gymnase et son Dojo, qui sont restées dans leur jus depuis leur construction ?

Après les atermoiements concernant le projet de Cité du sport et cette Cité désormais abandonnée, il est temps de donner à nos enfants  et associations qui font vivre notre collectivité, des installations de qualité.

Ces infrastructures doivent participer au rayonnement, à l’attractivité de notre commune, des objectifs tant proclamés par les élus majoritaires. Il faudrait un peu plus de cohérence entre les discours et les actes .Mettez les moyens financiers pour améliorer et maintenir notre patrimoine.

Frédéric Pomarez

 

 

Dernier commentaire

  • Yves Serveto
    6 juin 2018 at 23 h 02 min Répondre

    Malheureusement c’est la confirmation d’une dérive de la gestion. Surtout que quelque part l’entretien du patrimoine d’une collectivité locale, la commune au cas d’espèce, relève des dépenses obligatoires. Après l’episode du vote du budget de l’année, marqué par l’absence de nombre d’elus en séance du conseil, après des indicateurs en nette dégradation (Epargne nette, capacité d’autofinancement, endettement….) une fois de plus on ne peut que constater et déplorer l’entêtement, le manque de rigueur budgétaire dans l’emploi des deniers publics….
    Ces deniers publics, qui sont ceux des contribuables locaux, des deniers publics qui devraient appuyer le bon fonctionnement des services de proximité au vrai service des habitants, le développement de la commune et bien d’autres priorités, comme prendre en compte la démographie, la redynamisation du centre-bourg et des commerces, le soutien aux associations locales et le maintien en bon état des installations municipales.
    Tout cela interroge vraiment !!!

Laisser votre commentaire

Avertissement. Tout commentaire à caractère discriminatoire et diffamatoire ne sera pas publié.