Mimizan avenir

Le petit bout de la lorgnette

Le petit bout de la lorgnette

Jeudi 15 novembre

18h-19h

Seconde partie

Atmosphère : bankable, la commune ?

Point 2 de l’ordre du jour : Adhésion au Groupe Agence France Locale.*

« Banque intéressante au niveau des taux. Calcul par rapport à la banque postale, décalage pas important. Pas de réponses positives des autres banques et nous avons dû emprunter pour le casino. »C’est ce que nous dit le retors premier adjoint avec l’insidieuse antienne : l’emprunt, c’est à cause des recours de l’opposition. Les sept élus de Mimizan Avenir sont responsables de tout ce qui va mal dans la commune, évidemment. Y compris de la situation financière…car à 7 contre 21 ou 22, ils  en décideraient ?

A quoi, l’opposition répond : « C’est une banque qui a du mal à trouver des adhérents. Elle représente 4% des collectivités locales. Plutôt recommandée pour les collectivités en difficulté dont la santé financière est préoccupante. Ce n’est pas une invention personnelle ; je ne porte pas de jugement. Ce que je dis est à la portée de tout le monde. » Et vérifiable, donc. Stéphane Le Ho, directeur du développement de l’AFL confie dans une interview à La lettre du cadre : « Je suis sensible à la problématique de ces communes en difficulté qui se battent pour pouvoir mettre en place des politiques publiques et investir au bénéfice de la population. »OUAIS ! La lorgnette aussi, y est sensible ! Hypersensible…Mais elle a un peu de mal à percevoir, ici, à Mimizan « le bénéfice à la population » que sera, par exemple…le casino.

Et tant que vous y êtes, les élus majoritaires, n’hésitez pas à rendre l’opposition responsable du réchauffement climatique, de la disparition des abeilles et de la baleine bleue. On n’est pas à une exagération près.

*Etablissement de crédit spécialisé dans les prêts aux collectivités territoriales locales, pour faire face en période de crise financière à la raréfaction de crédits émanant des banques classiques. 

Arlette Bouigue

 

Pas de commentaires

Laisser votre commentaire

Avertissement. Tout commentaire à caractère discriminatoire et diffamatoire ne sera pas publié.