Mimizan avenir

Le Petit bout de la lorgnette

Le Petit bout de la lorgnette

Jeudi 19/12/2019

18h- 20h

Dernière partie

Atmosphère : Oui, je croa…

Ultime récital avant 2020.

Daniel Corbeaux fait une allusion à la perquisition de la brigade financière. Le maire se cabre et lâche, devant l’assistance médusée: « Elevons le débat. Celui qui a lancé ça est dans la salle, sur dénonciation. Franchement, ça démarre très mal ». Le mis en cause ne rigole pas, parle « de diffamation » et invite à « continuer sur un rythme plus professionnel [car] comme diraient les corbeaux, ça ne vole pas haut. » Effectivement. Et tout en désirant élever le débat -expression récurrente dans la bouche du maire- ce dernier l’entraîne dans des profondeurs abyssales, où seule surnage la stupéfaction.

On n’a pas voulu fournir des chiffres- sur le budget de la ZAC du Parc d’Hiver- dans les services, au toujours élu majoritaire. Christian Plantier, humoriste involontaire : « M. Corbeaux, vous aimez beaucoup les on ».La lorgnette croa avoir entendu que « Léon est à Bayonne ».Anagramme de Noël, il est vrai que pour d’aucuns, c’est la fête, à Mimizan …

Un exemple ? Au Parc d’Hiver, après les Hournails. Xavier Fortinon revient sur l’analyse des besoins sociaux et sur le diagnostic du territoire dont les chiffres infirment totalement ceux avancés par la majorité. Main sur le cœur, « on » nous assure que les résidences principales foisonnent et qu’il faut faire confiance aux promoteurs. Or, où trouve-t-on le taux de résidences secondaires le plus élevé ? A Mimizan. Quant au taux de logements sociaux, il fond comme neige au soleil (10% prévus au Parc d’Hiver).

Et le conseiller de l’opposition de conclure sa démonstration : « Il n’en sait ni foutre ni maille le promoteur de qui habitera ; il ne sait pas à qui il va vendre. »

Maille à partir il y eut donc, durant cette séance. Nos promoteurs se partageront la maille…sonnante et trébuchante.

Arlette Bouigue

Dernier commentaire

  • Pascal
    4 janvier 2020 at 12 h 06 min Répondre

    Réponse à Mme Bouigue,

    Juste un rectificatif qui a son importance !
    Vous annoncez que c’est Daniel Corbeaux qui a fait une allusion à la perquisition de la brigade financière, FAUX !
    C’est Mr Fortinon qui a “allumé” le feu si je puisse dire !
    Voici ces propos : “…les visites de la Brigade Financière vous suffise pas, vous souhaitez accélérer la visite de la Chambre de la cour des comptes qui inévitablement confirmeront l’état catastrophique des finances de la commune…”
    À cela Mr Plantier réplique : “vous faites allusion à la Brigade Financière, oui, il y a des charges, et si vous voulez savoir qui a lancé çà, il est dans la salle…”

    Évitez le mensonge car on pourrait assimiler cela à de la diffamation…
    Rendons à César ce qui est à César !
    CQFD

    • Mimizan Avenir
      4 janvier 2020 at 14 h 52 min Répondre

      Xavier Fortinon a effectivement tenu ces propos. Dont acte. Quant à parler de « mensonge » et de « diffamation »… Je ne les ai certes pas utilisés dans la lorgnette, mais en aucun cas je n’ai cherché à les occulter. Cette intervention a été publique et tout un chacun pourra la retrouver dans le compte-rendu du conseil, sur le site de la mairie. Il a été fait allusion à la perquisition dans une tribune récente de l’opposition et si vous relisez quelques articles, vous pourrez voir que l’opposition n’a jamais mâché ses mots sur la situation financière de la commune et les risques encourus.
      Arlette Bouigue

      • Pascal
        4 janvier 2020 at 16 h 10 min Répondre

        “Xavier Fortinon a effectivement tenu ces propos. Dont acte.”
        Pour traduire simplement votre réponse : on a eu tort de le dire mais on ne s’excuse pas…
        Belle mentalité !

        PL

  • Cassanet
    4 janvier 2020 at 13 h 06 min Répondre

    J’aime beaucoup votre ton ironique pour parler de choses graves. Merci pour vos eclairages. Je sais bien que M. Corbeaux est un concurrent mais le sujet de la perquisition demeure non élucidé, c est donc une bonne questio.. Bon courage à vous pour ce debut d année crucial. Nous avons besoin d alternance.

Laisser votre commentaire

Avertissement. Tout commentaire à caractère discriminatoire et diffamatoire ne sera pas publié.