Mimizan avenir

L’école sera une priorité indiscutable de la commune

L’école sera une priorité indiscutable de la commune

Nous affirmerons  notre volonté éducative dans le cadre du Projet Educatif de Territoire. Nous motiverons et coordonnerons l’action des différents partenaires engagés, enseignants, familles, associations…  pour que tous les temps de vie de l’enfant soient mis en cohérence.

 Le temps d’activités périscolaires (TAP), sera retravaillé. Aujourd’hui, on se cantonne  à un encadrement de personnel municipal, utilisé au détriment de ses attributions originelles. Nous ferons appel aux nombreuses volontés et compétences qui existent dans la commune, à commencer par les associations sportives et culturelles, afin de proposer une plus grande variété d’activités.

 Les Landes sont très engagées dans le développement  de l’Espace Numérique de travail. Il s’agit d’un ensemble de services numériques proposés à la communauté éducative, outils de travail pour enseignants et élèves, outils de communication entre école et familles. Nous nous engagerons pleinement dans ce projet, auprès des enseignants et des familles. Nous renforcerons le parc informatique des écoles et nous veillerons au bon fonctionnement des réseaux.

Nous accueillerons nos enfants dans les meilleures conditions.Les salles de classe bruyantes ne placent pas l’enfant dans des conditions adaptées à un travail serein. Leur acoustique sera améliorée pour atteindre une qualité de son confortable.

Les cours de récréation sont un lieu essentiel d’apprentissage du vivre ensemble. Elles seront aménagées pour que chacun y trouve sa place en bonne entente avec ses camarades et en toute sécurité.

Les salles de restauration doivent aussi être insonorisées. Nous poursuivrons un travail sur la qualité de l’alimentation. Nous travaillerons  sur des menus qui éduqueront le goût des enfants tout en restant adaptés.  Nous veillerons à la qualité des produits, nous privilégierons les producteurs locaux.

 Nous devons tout mettre en œuvre pour favoriser la réussite et le bien-être de nos enfants.  A cette fin, une étroite collaboration doit s’instaurer entre les acteurs de la communauté éducative. Des commissions extra-municipales fonctionnaient avant 2008. Elles réunissaient élus, enseignants, agents municipaux, parents, enfants. En sommeil depuis 6 ans, elles seront réactivées pour retrouver un dialogue permanent et constructif.

Dominique Larrazet

Dernier commentaire

  • Fred
    10 mars 2014 at 19 h 10 min Répondre

    Rien de nouveau dans ce que marquez, tout cela existe déjà ou est en cours ! Donc ????

    • Mimizan Avenir
      11 mars 2014 at 8 h 38 min Répondre

      Cher(e) Michel Françoise Stéphane Pilou Fred (attention, à force de changer de pseudo vous risquez d’oublier votre vrai nom…)
      Donc ??? Ce qui est nouveau, qui n’existe pas et qui n’est pas en cours ?
      C’est que le service informatique n’aura plus à réparer sans arrêt un matériel fatigué.
      Que les enfants travailleront dans des classes moins bruyantes.
      Que les cours seront mieux aménagées et accueillantes.
      Qu’on perdra moins de temps dans un dossier aussi important que les TAP grâce à un service municipal soutenu par les élus.
      La nouveauté, c’est que les décisions seront prises en totale concertation avec parents et enseignants dans le cadre de commissions, qui (nouveauté !) se réuniront.
      Et surtout que la communauté éducative n’aura plus à craindre qu’on ferme une école dans son dos, parce que l’école sera notre priorité.

  • Frey gregory
    11 mars 2014 at 17 h 29 min Répondre

    Bonjour,

    Est ce que la rénovation du côté maternelle est prévu? Ma fille étant scolarisé , je constate un école vieillissante avec des locaux que moi même j’ai connu .

    Quand vous parlez de travaux d’insonorisation , cela sera sur quelle école.

    Pour le Taps cela ma toujours surpris de voir des enfants en Taps jetés des boule de pétanque dans un pneu, je ne vois pas le but éducatif, ou sportif, est ce que ce genre de chose resterons en place?

    Merci de votre reponse

    • Mimizan Avenir
      13 mars 2014 at 12 h 35 min Répondre

      Si nous sommes élus, nous aurons tout de suite à faire un état des lieux des bâtiments municipaux, et donc de toutes les écoles, puis à rénover et réaménager ce qui doit l’être.
      Bien sûr, les travaux d’insonorisation concerneront toutes les salles de classe et de restauration qui en auront besoin.
      Vous vous doutez par contre que tout ne se fera pas en une année et que nous devrons établir des priorités selon l’urgence des besoins dans chaque école.
      Pour les TAP, nous poursuivrons la réflexion engagée. En les ouvrant aux associations sportives et culturelles, et à d’autres professionnels habilités à travailler avec des enfants, nous pourrons élargir la palette des activités proposées.
      Cela dit, même un jeu d’adresse aussi simple que lancer une boule dans un pneu n’est pas sans intérêt pour un enfant de maternelle…

Laisser votre commentaire

Avertissement. Tout commentaire à caractère discriminatoire et diffamatoire ne sera pas publié.