Mimizan avenir

Les associations mimizannaises sont-elles à vendre ?

Les associations mimizannaises sont-elles à vendre ?

Je viens d’être contacté par le candidat Bourdenx qui m’informe qu’il souhaite presque doubler la subvention de l’association où je suis un des dirigeants !
Je contacte d’autres associations et j’apprends qu’ils ont eu la même proposition.
À une semaine du second tour des élections municipales, la manœuvre est maladroite et grossière. Il serait temps de s’asseoir autour d’une table et de travailler autrement en écoutant les besoins des associations et en les accompagnant dans leur projet. Les associations n’ont pas besoin uniquement d’argent mais d’infrastructures dignes de ce nom pour accueillir leurs adhérents dans des conditions acceptables et leur permettre de pratiquer leur passion dans de bonnes conditions, ceci dans une démarche globale et concertée sans mettre en concurrence les associations.

Un dirigeant bénévole d’une association

Dernier commentaire

  • Christophe Drugeault
    20 juin 2020 at 18 h 38 min Répondre

    Signé : « Un dirigeant bénévole d’une association »
    Bravo pour l’attitude courageuse de ce dirigeant qui reste donc… anonyme!! Une sorte de corbeau en quelque sorte!! Monsieur, il faut avoir le courage de ses opinions jusqu’au bout!
    Je suis le Président de Big’Up Cyclean et personne
    d’aucune des deux listes ne nous a contacté ni les membres du bureau, ni moi-même pour nous proposer le double de la subvention. Nous avons fait une demande de subventions en début d’année auprès de la mairie, en tant qu’entité, auprès de Valérie Olhasque à la Mairie de Mimizan, en remplissant un dossier.
    Et nous aurons la réponse et le montant de la subvention éventuelle qui nous serons révélés après les élections de Dimanche en 8. En bon pragmatique, si « le dirigeant bénévole d’une association anonyme » fait des procès d’intentions à X,Y ou Z sur, appelons les choses par leur nom, une tentative de corruption, qu’il révèle 1 son nom et 2, qu’il apporte les preuves de ce qu’il avance. Et pour finir, en tant que Président bénévole d’une association déclarée d’utilité publique, si on m’appelait pour me doubler ma subvention, la première chose que je ferai, c’est que je fermerai bien ma g****e et j’attendrai le versement de la subvention avec impatience pour développer avec « la rallonge » un peu plus mes activités : ce que le « dirigeant bénévole d’une association anonyme » qui a publié ce message ferait bien de faire ».
    En effet, il discrédite toutes les associations qui ne sont pas à vendre… En tous cas, pas le notre!!
    Au-delà de cela, ce genre déclaration va tendre les rapports avec la mairie et c’est tout ce que la centaine d’associations de Mimizan ne veut pas certainement pas!!
    Cordialement.
    Christophe Drugeault
    Président-Co-Fondateur de Big’up Cyclean

  • Nouette Erick
    20 juin 2020 at 20 h 13 min Répondre

    Bonsoir Mr le dirigeant d’une association ! Moi c’est Erick Nouette dirigeant de big’up cyclean. Votre déclaration est grave si elle est réelle. Pour notre part nous n’avons pas eu cette approche de la part de Mr Bourdenx qui a néanmoins pris du temps pour nous écouter et nous assurer de son soutien ces derniers jours, tout comme Mr Pomarez lors de sa campagne d’avant premier tour. J’espère que vous aurez le courage de vous dévoiler et de nous prouver la réalité de vos écrits avant dimanche en 8 pour asseoir votre crédibilité car sinon c’est un peu facile et dégradant.

  • Chloé
    20 juin 2020 at 23 h 38 min Répondre

    Il y a 15 jours vous critiquez la Mairie car soit disant un abandon aux associations avec une baisse/suppression des subventions…
    Maintenant vous la critiquez car trop de subventions…
    Il faut vous suivre ça devient compliqué !!
    Alors je vais me répéter mais comme je l’avais déjà expliqué lors de mon dernier message sur le sujet :
    – le triathlon, le Fifpan, le comité des fêtes (par exemple) se sont vus annuler leur demande de subventions car leurs évènements annuels sont annulés donc pas besoin d’aide financière pour l’organisation…
    – le foot, le rugby (par exemple) avec l’annulation des fêtes de Mimizan vont avoir des recettes conséquentes en moins…

    -> Par conséquence la Mairie avec l’accord de tous les présidents d’associations a effectué des reversements de subventions des associations qui n’en avait pas besoin vers celles qui en avait besoin…

    Pouvez vous nous expliquer le problème ??

    Quoi que la Mairie fasse c’est mal pour vous toute manière, mais je tiens quand même à expliquer la situation…

    • Mimizan Avenir
      21 juin 2020 at 11 h 22 min Répondre

      Bonjour Chloé (ou qui que ce soit qui emprunte ce prénom) :

      1. Ce texte a été écrit par un dirigeant offusqué par l’attitude de votre tête de liste qui semble faire feu de tout bois pour obtenir des suffrages et non par les élus de l’opposition !
      2. Il est quand même désolant qu’en l’espace de quelques jours, cette même personne (votre tête de liste !) ait demandé à certaines associations de faire des efforts en réduisant leurs demandes de subventions ou en les leur supprimant et qu’il propose à d’autres de les leur augmenter substantiellement … s’il est élu !
      3. Les élections ne sont pas un jeu consistant à déplacer des pions (en l’occurrence de l’argent) au gré des bénéfices qu’on pourrait en retirer personnellement !
      4. Les associations mimizannaises méritent un tout autre intérêt que celui manifesté à l’approche d’échéances électorales alors qu’on les a ignorées tout au long du mandat qui s’achève
      5. Elles attendent des subventions (habituellement versées à partir du mois
      d’avril, nous sommes en juin !) mais aussi plus de considération pour leurs
      demandes matérielles ou structurelles.

      Cordialement.

      A.RINGEVAL

  • Salvaire Olivier
    21 juin 2020 at 12 h 01 min Répondre

    Bonjour,
    Le Mimizan Surf Club a lui aussi annulé sa demande de subvention en rapport à l’annulation de son événement annuel pour que la Mairie puisse le redistribuer à ceux qui en auront besoin.
    Mais faudrait peut-être arrêter de se plaindre de l’état de certaines infrastructures car certaines associations n’ont ni vestiaire, ni d’eau courante, ni local, n’engendrent aucunes contraintes pour la Mairie , pire , et je pense au nettoyage mécanique des plages effectués par le département, on leur saccage leur terrain de jeu en plus de leur en interdir certaines zones de pratique dans l’année. C’est comme si on passait le motoculteur sur le terrain de rugby chaque veille de match , qu’on leur installait des poteaux en papier, qu’on leur dessinait des lignes courbées et qu’on leur interdisait l’accès à certaines parties du terrain en leur disant ; allez-y les gars, bon match !!! Et en plus on ne tiens pas compte ni du palmarès de certaines associations, ni de leur rayonnement concernant Mimizan pour leur venir en aide, il faut aider TOUTES LES ASSOCIATIONS en intégrant tous les paramètres. À ce que je vois dans cette campagne, un seul des deux candidats semble se soucier des activités pratiquées à l’Océan en projetant la création d’une maison de l’Océan.
    Olivier Salvaire

    • Mimizan Avenir
      22 juin 2020 at 23 h 08 min Répondre

      Bonjour M. Salvaire,
      Il faudrait demander à vos « amis » pourquoi ils se sont opposés à deux reprises à ce que Mimizan soit labellisé station/sport de pleine nature sur trois sites:
      -les plages pour les sports de glisse,
      -le lac pour les sports nautiques,
      -l’aérodrome pour les sports liés à l’air.
      Votre association s’est peut-être désistée pour la subvention à la commune…mais elle a accepté celle du département.Le surf, dans les Landes est particulièrement mis en valeur et soutenu par le département qui héberge la fédération française de surf et un centre de formation. Il soutient nombre de surfeurs de haut niveau, dont certains sont mimizannais. Vous ne pouvez pas l’ignorer.
      Les élus de Mimizan Avenir

  • Chloé
    21 juin 2020 at 15 h 59 min Répondre

    Bonjour Alain,

    Aucun pseudonyme derrière mon prénom, je me suis déjà exprimé sur votre précédent article concernant les associations et est également mis le même message sur Facebook donc rien de masqué derrière tout ça !

    Comme je le dis vous accusiez la Mairie de demander aux associations de baisser leurs subventions… alors que cette dernière était justement entrain de travailler en recevant les présidents d’associations pour ajuster leur besoin en fonction des événements 2020.

    Alain, tu sais bien ce que certaines associations vont perdre sans les fêtes à Mimizan, des associations avec des enfants et des grosses structures, il est donc biensur normal que les subventions non versées aux associations pré citées précédemment soient reversées pour aider ces dernières !

    Les subventions n’ont pas été versées en avril comme les autres années mais tu sais bien aussi que c’est une année particulière et que tout doit être réajusté !
    Heureusement que l’argent n’a pas été versé en avril car les besoins ne sont plus du tout les mêmes !!

    Je réitère mais quoi que la Mairie fasse vous trouver quelque chose à redire, c’est votre rôle biensur mais la vous n’êtes plus crédible à contredire la même décision !

    Vous critiquez la Mairie de ne pas gérer la crise…mais pourtant c’est ce qu’elle fait par ces décisions…

    Par ailleurs, Arnaud n’a eu que des échanges positifs avec les associations rencontrées donc si cette personne est indignée, il fallait qu’elle lui dise en face au lieu d’accepter mieleusement… car Arnaud n’a fait que répondre à la demande de chaque asso et non enchéri sur ce qui été demandé !

    J’en resterai là, ça ne vaut pas la peine de discuter plus, la semaine dernière la Mairie délaisse les asso, cette semaine elle les aide trop, la semaine prochaine ça sera autre chose, on commence à s’y habituer !

    J’espère que vous ne ferez pas autant le boomerang à la tête de la Mairie, sinon les décisions ne sont pas prêtes d’être prises !

    Chloé Andueza

    • Mimizan Avenir
      22 juin 2020 at 22 h 49 min Répondre

      Le problème est que votre argumentaire change continuellement. Vous dites aujourd’hui :
      « Par conséquence la Mairie avec l’accord de tous les présidents d’associations a effectué des reversements de subventions des associations qui n’en avait pas besoin vers celles qui en avait besoin… »
      Et il y a 15 jours vous disiez :
      « Il est demandé aux asso de revoir leurs demandes de subventions pour ne conserver que les projets urgents pour cette année, afin de pouvoir aider nos commerçants en difficulté et pour ma part je trouve cela 100% normal… »
      Du coup, pour reprendre votre propre expression :
      « Il faut vous suivre ça devient compliqué !! »
      Il y a quelques jours, c’était donc un appel à la solidarité des associations envers les commerçants, les réalités budgétaires liées à la crise du COVID rendant nécessaire cette forme de redistribution et maintenant, il n’y a plus de commerçants en difficulté ?
      Ce qui est le plus critiquable, ca n’est pas seulement la nature des choix budgétaires que vous faites, c’est l’absence de ligne directrice.
      Dans le cas de cette prise de contact avec certaines associations pour leur annoncer à quelques jours du second tour qu’on souhaite leur doubler leur subvention cela relève du plus pur électoralisme.
      La question du niveau des subventions pour les associations aurait du être réglée depuis le 01 avril. Vous semblez penser que c’est mieux d’attendre. Mais c’était la loi de la donner au 1er avril, spécifiquement dans cette période ou il fallait donner aux associations la possibilité de se projeter financièrement le plus rapidement possible. Et entre verser les subventions au 01 avril et en être encore aux déclarations d’intention dans la 2eme quinzaine de juin il y a un gouffre !
      Dans votre cas, on peut même parler d’électoralisme « à crédit » vu que vous annoncez juste un souhait, vous auriez pu directement doubler leur subvention mais l’avantage d’une déclaration d’intention c’est qu’elle sous-entend que leur subvention sera doublée…si Arnaud Bourdenx est élu.
      C’est donc la 201eme promesse d’Arnaud Bourdenx !
      Pas sûr qu’on y croit plus qu’aux 200 premières !
      Daniel Large

  • Florent D.
    22 juin 2020 at 12 h 54 min Répondre

    En tant que trésorier du Football Club du Born je suis pleinement satisfait d’avoir été écouté par la municipalité actuelle.
    Nous étions inquiets sur la situation financière de notre association et cette hausse ponctuelle de subvention répond pleinement à nos attentes, même si nous allons devoir faire des efforts pour tenir jusqu’aux prochaines manifestations en 2021.

    En effet, la situation sanitaire actuelle et l’annulation de la totalité de nos festivités (tournoi national et Bodega des fêtes, etc..) nous faisait craindre le pire.

    Je remercie aussi les associations qui ont renoncé à leur subvention en faveur de celles qui en avaient le plus besoin.

Laisser votre commentaire

Avertissement. Tout commentaire à caractère discriminatoire et diffamatoire ne sera pas publié.