Mimizan avenir

Les comptes d’Arnaud

Les comptes d’Arnaud

Quand on se présente devant les électeurs, l’honnêteté élémentaire et le respect pour les habitants invitent à présenter les comptes de sa mandature.
C’est un élément essentiel pour que chacun puisse juger de votre bilan et de la situation financière de la commune pour aborder les six ans qui viennent.
Ce n’est visiblement pas la conception de l’adjoint aux finances, candidat à la fonction de maire. En effet, le compte administratif – qui clôture l’exercice comptable – ne sera pas présenté avant les échéances électorales.
Quel affront fait aux Mimizannais ! Que révèle cette attitude ? Que cache-telle qui éclatera aux yeux de tous au lendemain du scrutin ?

Des vessies et des lanternes
Jeudi 11 juin, en conseil municipal, à la demande insistante de Frédéric Pomarez, Arnaud Bourdenx lâche, tout fiérot, trois chiffres, espérant qu’ils rassureraient l’assistance et lèveraient les doutes sur la santé financière de la commune.
Bien au contraire, ces trois chiffres, sans aucune explication et sans que personne n’ait la capacité d’en vérifier la sincérité nous renforcent dans nos convictions et nos inquiétudes.
Quand on sait qu’à la fin de l’année 2019, la commune a emprunté 790 000 € sur le nouveau budget du Parc d’Hiver pour les verser au budget général pour combler son déficit, on comprend bien que, par un tour de passe-passe, on veut faire prendre des vessies pour des lanternes.
La situation que les élus de l’opposition décrivent avec force d’exemples et d’éléments authentiquement vérifiables depuis de nombreuses années ne pourra être escamotée plus longtemps et l’heure de rendre les comptes se rapproche tous les jours un peu plus. Les effets de tribune ou les fanfaronnades ne résisteront pas longtemps à l’implacable réalité.

Navigation à vue
La crise sanitaire n’est en rien responsable, car nous parlons là de la situation au 31 décembre 2019.
D’autres exécutifs ont agi différemment et ont communiqué la situation financière en février afin que les électeurs soient éclairés et que les futurs élus élaborent des programmes en connaissance de cause.
Le cap d’Arnaud, c’est la navigation dans le brouillard : là où les habitants devraient par principe faire confiance à un capitaine qui – c’est le moins que l’on puisse dire – n’a pas su tenir la barre par beau temps, on ose imaginer comment elle sera tenue par gros temps, avec la crise que nous traversons.
Ce ne sont pas les réponses hésitantes délivrées en Conseil municipal qui sont de nature à nous rasséréner.

Le 28 juin, rejetez ceux qui ont conduit la commune dans l’impasse financière par des choix aventureux, au détriment de l’intérêt des Mimizannais. Faites le choix de ceux qui ont démontré leur capacité à gérer et qui proposent une politique ambitieuse pour le territoire, en toute transparence…

Les élus de Mimizan Avenir

Dernier commentaire

  • Dirigeant bénévole d'une association
    19 juin 2020 at 12 h 24 min Répondre

    Les associations mimizanaises sont elles à vendre ? Je viens d’être contacté par le candidat Bourdenx qui m’informe qu’il souhaite presque doubler la subvention de l’association ou je suis un des dirigeants ! Je contacte d’autres associations et j’apprends qu’ils ont eu la même proposition. A une semaine du second tour des élections municipales la manœuvre est maladroite et grossière. Il serait temps de s’asseoir autour d’une table et de travailler autrement en écoutant les besoins des associations et en les accompagnant dans leur projet. Les associations n’ont pas besoin uniquement d’argent mais d’infrastructures dignes de ce nom pour accueillir leur adhérent dans des conditions acceptables et leur permettre de pratiquer leur passion dans de bonne conditions, ceci dans une démarche globale et concertée sans mettre en concurrence les associations.

  • LAHARIE BERNARD
    21 juin 2020 at 10 h 00 min Répondre

    quand une association importante de MIMIZAN n a pas de subvention ni locaux MR BOURDENX PROPOSE DE DOUBLER LA SUBVENTION JE N ARRIVE PAS A CALCULER LE MONTANT !!!!!!!!!!!

Laisser votre commentaire

Avertissement. Tout commentaire à caractère discriminatoire et diffamatoire ne sera pas publié.