Mimizan avenir

Les services publics de la mairie sont maintenus

Les services publics de la mairie sont maintenus

Dès jeudi dernier, suite à l’annonce du Président de la République, une réorganisation des services pour assurer le service public a été décidée.

L’ensemble des services communaux sont maintenus, à l’exception du service des sports comprenant l’accès aux installations sportives et du service culturel (fermeture du Parnasse et du musée mais maintien d’un service de prêt (livres, jeux) à la médiathèque sous forme de « Drive »).

Deux services ont été renforcés par le redéploiement des agents : le service de l’éducation et le Centre communal d’action sociale (CCAS).

Pour favoriser une proximité des services, l’antenne de la police municipale de la plage sera ouverte.

L’ensemble des services sont donc accessibles. Nous devons cependant rappeler que nous sommes en période de confinement. Il faudra donc reporter si possible tout déplacement non urgent pour respecter ce confinement. Les services de la mairie peuvent être contactés par téléphone au 05 58 09 44 44.

Le CCAS voit son service renforcé, une cellule de crise est constituée en collaboration avec le CIAS (centre intercommunal d’action sociale).

Tous les services d’aide à la personne sont ainsi maintenus :

  • Transport (mini-bus, transport solidaire).
  • Banque alimentaire ouverte dans les conditions habituelles avec prise de rendez-vous.
  • Contact des personnes vulnérables (sur 300 personnes recensées plus de 70 ont été contactées vendredi par téléphone). Ce travail va continuer dans la semaine pour un
    contact régulier des personnes isolées.

Le service du CCAS peut être joint au 05 58 09 44 48.

La rentrée des classes
Suite à la dernière annonce du ministère vendredi soir, la rentrée des classes est confirmée aux horaires habituels. Le port du masque est obligatoire pour les enfants de plus de 6 ans.
Les services du périscolaire et d’accueil seront renforcés pendant cette période de confinement, ceci dès cette rentrée des classes.

Soutien à nos commerces de proximité
Le retour à un confinement, malgré tout plus souple, est douloureux pour nos commerçants et artisans contraints à nouveau de fermer leurs établissements.

La situation sanitaire s’est dégradée dans notre Département même jusqu’à nous, à Mimizan, qui comptons des cas avérés de covid 19. Un cas à la maison de retraite nous inquiète.

L’ensemble des mesures sanitaires pour protéger nos résidents ont été alors prises en concertation avec l’Agence régionale de la santé (ARS). Les résidents et les agents seront testés ce
lundi 2 novembre.

Nous comprenons que des mesures sanitaires pour enrayer la propagation du virus s’imposent, mais comment ne pas dénoncer l’inégalité de traitement entre les petits commerces de proximité d’une part, la grande distribution et le commerce en ligne d’autre part.

Ne faisons pas de démagogie ou de lutte politicienne. Les arrêtés municipaux autorisant l’ouverture des commerces non essentiels ne tiennent pas juridiquement puisqu’un décret
est supérieur à un arrêté municipal, conformément à la hiérarchie des normes. Tout arrêté municipal sera ainsi jugé illégal au tribunal administratif, les commerçants pourraient alors
subir la double peine : fermeture administrative plus amende.

Pour soutenir nos commerces de proximité, nous allons appuyer les démarches de l’association des maires, solliciter nos parlementaires pour qu’une concertation ait lieu, qu’ils puissent intervenir avec l’objectif de modifier les textes afin de prendre en compte la redéfinition des commerces de première nécessité, tout en intégrant les capacités à mettre
en place et contrôler les gestes barrières dans ces commerces.

Pour être dans le concret, soutenons nos artisans et commerces en consommant local !

Dès lors, le marché du vendredi est maintenu tout comme les commerces des Halles à la plage.

Pour favoriser l’accès aux commerces, la commune a procédé à l’ouverture de la rue du Casino et une partie de l’avenue Maurice Martin jusque-là zone piétonnière.

Une rencontre avec les commerçants sera programmée dès cette semaine pour envisager des actions à mener (plateforme numérique…)

Ensemble, soyons solidaires, respectons le confinement pour une sortie de crise la plus rapide possible pour nous et nos commerçants.

Soyez prudents, l’ensemble des élus reste mobilisé et à votre écoute.

Très sincèrement

Le Maire
Frédéric POMAREZ

Pas de commentaires

Laisser votre commentaire

Avertissement. Tout commentaire à caractère discriminatoire et diffamatoire ne sera pas publié.