Mimizan avenir

Les vœux du maire

Les vœux du maire

Daniel Large vous emmène à la cérémonie des vœux du maire dans « sa rubrique décalée »en cinq actes, dont voici le premier :

Le code électoral

Etant curieux de nature, je n’ai pas résisté à la tentation de me rendre aux vœux du maire le 24 janvier dernier. Et je n’ai pas été déçu parce qu’ils y ont mis des moyens !

Une scène verte de végétation (on sait maintenant où est passée la végétation de la place des Ormes…) Un grand écran avec de belles images, une ambiance de féria avec bandas, de l’émotion avec un touchant passage de témoin entre le maire sortant et son fils spirituel.

J’ai d’abord été agréablement surpris par le haut niveau du sport mimizannais, lors de la remise des récompenses aux sportifs de l’année, avec plusieurs podiums ou  titres de champion de France, ce qui est remarquable.

On m’avait également promis du haut niveau pour le discours de M. Plantier et je n’ai pas été déçu.

M. le maire nous a d’abord expliqué que dans une année électorale, les vœux devaient respecter un cadre de neutralité et je me suis dit qu’il connaissait le code électoral.

Lors de ces mêmes vœux, il adoubait son successeur M. Bourdenx de manière touchante, au mépris de ce même code électoral…

On a donc appris deux choses importantes :

M. Plantier connaît le code électoral…mais il s’en fout.

Bravo l’artiste !

Pas de commentaires

Laisser votre commentaire

Avertissement. Tout commentaire à caractère discriminatoire et diffamatoire ne sera pas publié.