Mimizan avenir

Loin de moi

Loin de moi

Loin de moi l’idée de faire de la publicité à l’organe propagandiste de la municipalité. Je le lis cependant attentivement. Très attentivement. Et lors de la lecture de Le M. – mars/avril 2016, j’ai pu remarquer une propension certaine à combler le vide, aux redites et aux bégaiements.

Sur 20 pages, une quarantaine de photos, d’illustrations. De 20, j’ôte 9… restent 11 pages de textes.

Prenons les pages 3, 8 à 11 et 19. Et comparons les propos du maire, l’interview du premier adjoint et la tribune des élus majoritaires. L’on y compte 10 fois la rengaine sur la non-augmentation des impôts et 6 fois celle sur les cessions foncières.

Serait-ce parce que les Mimizannais ont la comprenette difficile ? Ou plus sûrement parce que la majorité n’a rien de mieux à nous proposer ?

Arlette Bouigue

Pas de commentaires

Laisser votre commentaire

Avertissement. Tout commentaire à caractère discriminatoire et diffamatoire ne sera pas publié.