Mimizan avenir

Micro… ondes

Micro… ondes

Les commentaires pertinents et circonstanciés de nos blogueurs sur La M et Le M disent ceci : une municipalité forte laisse parler l’opposition. Une municipalité faible la fait taire.

Au fil des mois, pendant les conseils municipaux, “Le petit bout de la lorgnette” a constaté combien les méthodes employées par la majorité pour clore un débat, museler la parole, couper une voix, sont dérisoires, voire ridicules.

Ridicules, certes. Mais nous font-elles rire, ces méthodes ? Petit reflet d’une gouvernance autoritariste…

Les élus de la majorité, après les attentats de janvier 2015, se sont réunis sur le perron de la mairie pour défendre la liberté d’expression. Ce  sont les mêmes, aujourd’hui, qui n’ont de cesse de réduire la voix de la différence, de la divergence, de la contradiction.

Arlette Bouigue

Pas de commentaires

Laisser votre commentaire

Avertissement. Tout commentaire à caractère discriminatoire et diffamatoire ne sera pas publié.