Mimizan avenir

Ole !

 

 

 

Les pouvoirs absolus de notre maire s’étendent jusqu’aux arènes. Le 19/08, La M filme César qui lèvera le pouce ou le baissera, car tel est son désir : « On attend que le public arrive et on commencera pas tant que les arènes sont pleines (sic).Voilà. Décision du maire. Voilà. Envoyez. » Apprécions la clarté de l’envoi où s’exprimant sans filet et dans une  savoureuse syntaxe qui n’appartient qu’à lui, le maire énonce fermement, air bravache, le contraire de ce qu’il veut dire.

« Il paraît que les gens ils sont en retard parce qu’il y a des bouchons à Mimizan. Mimizan c’est une ville trop pleine, il y a trop de monde à Mimizan. » Il m’est impossible de soupçonner le maire d’une station balnéaire de touristophobie… Je considérerai, dès lors, qu’il faisait de l’humour, qu’il se voulait sarcastique, ironique. Mais ce qui voulait être un trait d’esprit est tombé à plat. Que dis-je ? C’est un vrai bide. Pour ne pas dire un four !

« Chez beaucoup d’hommes, la parole précède la pensée. Ils savent ce qu’ils pensent après avoir entendu ce qu’ils disent. » Gustave Le Bon. Ça, monsieur le maire, c’est de l’humour !

La M. qui lèche ses vidéos, qui nous montre toujours un maire à la parole assurée, le regard fièrement fixé sur un invisible prompteur, ne se serait pas légèrement plantée cette fois-ci ? L’humour comme la communication sont choses difficiles quand on ne les maîtrise pas.

Arlette Bouigue

Dernier commentaire

  • CG
    5 septembre 2017 at 14 h 29 min Répondre

    En parlant d’arènes, à ce sujet il vaut mieux organiser des courses landaises dans la plus pure et ancienne tradition mimizannaise avec des tribunes pleines que des corridas pour lesquelles l’organisateur a du mal à les remplir…

    CG

    • PF
      9 septembre 2017 at 5 h 11 min Répondre

      Tout à fait d ‘accord ! … D ‘autant que les corridas formelles n ‘ont rien à voir avec la tradition landaise !

Laisser votre commentaire

Avertissement. Tout commentaire à caractère discriminatoire et diffamatoire ne sera pas publié.