Mimizan avenir

Projet d’aménagement et de développement durables (PADD)

Projet d’aménagement et de développement durables (PADD)

Mercredi 26 juillet s’est tenue une réunion publique de présentation du Projet d’aménagement et de développement durables (PADD) du plan local d’urbanisme. Les orientations d’aménagement et développement pour l’ensemble de la commune pour les dix prochaines années ont été présentées à la population. Voici les remarques, perspectives et enjeux que les élus de Mimizan Avenir pointent à propos du PADD.

Orientations générales

Nous partageons globalement les orientations présentées dans ce PADD :

  • permettre l’implantation des actifs sur notre commune et éviter qu’ils quittent le territoire.
  • fixer une population à l’année qui a progressivement fait le choix de résider à la périphérie de Mimizan.

Pour traduire ces intentions, il semble nécessaire de fixer des servitudes en matière de logements sociaux (accession et locatif). La localisation de ces servitudes dans les futures zones urbanisables et dans la prochaine ZAC du Parc d’hiver contribuerait à l’affirmation de cette volonté de mixité sociale.

Renforcement des polarités

Nous partageons l’orientation de renforcement des polarités. Cependant, il serait bon de préciser que l’entrée Sud de Mimizan pourra bénéficier d’un rééquilibrage en terme d’activités commerciales et que le centre bourg autour des Ormes, du jardin public et de la place Félix Poussade sera conforté.
Pour Mimizan Plage, l’aménagement urbain devra participer au renforcement de son attractivité et de l’accessibilité aux services et commerces pour la population vivant à l’année.

Déplacements et mobilité 

Nous adhérons à l’idée d’intégrer les cheminements doux dans les futurs aménagements urbains et faire converger ces cheminements vers les polarités. Aussi, les derniers aménagements rue de l’Abbaye, avenue de Bordeaux, avenue de la Gare devraient-ils être repris au regard de cette volonté. D’autre part, afin de réduire la place de la voiture dans la station balnéaire, il semble nécessaire de prévoir l’implantation de parkings intermodaux (¹) tant au nord qu’au sud de Mimizan Plage et l’affirmer dans le PADD.

Mise en valeur de l’identité communale

Il semble essentiel de rappeler le passé médiéval de Mimizan avec son centre historique autour de l’abbaye, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO au titre de la voie littorale des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle, et les bornes de sauveté. D’autant que ce secteur est classé au titre des monuments historiques et constitue une servitude en matière d’urbanisme.

Préservation des ressources et des milieux naturels

Il paraît intéressant de faire référence au Schéma d’aménagement et de gestion de l’eau (SAGE) des étangs du Born et Buch qui est aujourd’hui adopté et dont notre plan local d’urbanisme (PLU) devra intégrer les prescriptions. Sur la couverture du réseau d’assainissement collectif, il sera difficile d’aller au-delà dans la mesure où elle est aujourd’hui de 99 %. Notre commune accueille une station d’épuration (STEP) pouvant faire face à des effluents émanant d’une population de 54 000 habitants.
Enfin, il faudrait rajouter un paragraphe sur le suivi de la qualité des eaux de baignades indispensable à la préservation de notre environnement et de notre économie touristique.

Contribution au renforcement du statut de pôle d’emploi local

Nous proposons que Mimizan se positionne comme station sport de pleine nature en s’appuyant sur le secteur côtier pour le développement des sports de glisse, l’aérodrome pour tous les sports liés au vent et le lac pour les activités nautiques. L’aérodrome devrait également permettre le développement d’activités économiques liées à l’aéronautique (maintenance, publicité aérienne, formations et loisirs…).

Aménagement durable

Enfin, il faudrait intégrer dans le PADD les principes retenus dans la démarche « Aménagement durable des stations » dont Mimizan était un site test. Nous en rappelons quelques éléments: « Grâce à des marqueurs identitaires forts (océan, lac, forêt), le territoire possède des atouts incontestables pour passer d’une économie touristique très saisonnière et d’un modèle de station ancienne génération à une destination respectueuse de l’environnement, affirmée, reconnue parmi les autres destinations du littoral aquitain. Cette modernisation vise le renforcement et la diversification jusqu’aux ailes de saison. »

 

Les élus de Mimizan Avenir

 

(¹) intermodal : qui met en jeu plusieurs moyens de transport différents.

 

 

Pas de commentaires

Laisser votre commentaire

Avertissement. Tout commentaire à caractère discriminatoire et diffamatoire ne sera pas publié.