Mimizan avenir

Quatre-vingts personnes présentes à la réunion publique

Quatre-vingts personnes présentes à la réunion publique

Mercredi 20 juin, plus de quatre-vingts personnes ont assisté à la première réunion publique organisée par Mimizan Avenir, réunion d’information et d’échanges.

Le premier sujet abordé a concerné les finances de la ville que M. Plantier et son équipe mettent à mal, hypothéquant l’avenir proche et plus lointain, quoiqu’ils s’en défendent dans le journal municipal. À l’issue de la présentation, les Mimizannais présents ont pu faire part de leur inquiétude : quel rôle joue le préfet, n’y a-t-il pas de réaction de la Cour des comptes, pourquoi une telle augmentation des dépenses de personnel ?…

La saga du casino a constitué le deuxième sujet de la soirée. On peut le relier au précédent, tellement la charge de plus de 4 millions d’euros occasionnée par cet investissement vient plomber encore davantage le budget. La construction de cet équipement dédié aux jeux devait-elle être assurée par la commune ? Le loyer abaissé pour attirer des candidats couvrira-t-il l’annuité d’emprunt de plus de 200 000 € annuels ? Un casinotier ne pourrait-il pas racheter le bâtiment ? Telles furent les interrogations.

Le troisième sujet, l’achat de la colonie du Tarn et Garonne par la ville de Mimizan (désormais confirmé), révèle une fois encore l’opacité des tractations menées par nos élus (?) dans de nombreux dossiers. Cette opération nous a été annoncée par un article paru dans la presse du Tarn et Garonne : « Un achat en catimini ! » pour un montant de 4,7 millions d’euros ! Pas la moindre information en commission urbanisme. Comment cette somme sera-t-elle réglée ? Pourquoi un tel achat ? Qui en sera/seront le/les bénéficiaires ? Un promoteur ? Le gestionnaire du camping ?

Puis, l’un des participants s’est ému de l’état dans lequel seraient laissés notre cité, son environnement à l’issue des vingt-cinq prochaines années qui risquent d’être difficiles.

Enfin, dernier sujet abordé, la culture. L’on est en droit de s’interroger sur la politique menée par l’équipe actuelle, visiblement peu intéressée par cette activité, aucun projet structuré n’ayant vu le jour au cours de ce mandat, si ce n’est celui de confier l’élaboration du programme culturel à un prestataire extérieur pour un succès plus que mitigé.

Nous adressons nos remerciements aux Mimizannais attentifs à l’avenir de leur ville et qui ont nourri le débat par leur active participation.

Mimizan Avenir

Dernier commentaire

  • Yves Serveto
    12 juillet 2018 at 22 h 47 min Répondre

    Quand la commune a augmenté la dette de plus de 500 € par habitant par le financement par emprunt du projet CASINO….c’est aussi de ce même montant que les habitants ne bénéficieront pas en travaux utiles ou pour les services de proximité si l’on prend la dépense envisagée pour l’acquisition de la colonie…!!!
    Pourquoi ne pas expliquer et associer les habitants pour de tels projets…?
    Lorsque l’equipe Municipale se lance dans des investissements, mesure t elle les charges de fonctionnement qu’il en résultera pour les prochaines années et générations futures…demain sera fait d’inquietudes, d’autant que l’équipe municipale ne mesure pas les crédits qu’il faut mettre aujourd’hui pour le bon entretien des installations municipales d’une part’, et C’est ignorer à la fois la bonne gestion en bon père de famille et le bon emploi des deniers publics !
    Si l’on peut penser que le premier mandat était le joker, le mandat actuel démontre que la roue a tourné, la réalité est là, malheureusement pour le contribuable local cela va peser !!!

Laisser votre commentaire

Avertissement. Tout commentaire à caractère discriminatoire et diffamatoire ne sera pas publié.