Mimizan avenir

Retour sur le DOB

Tout d’abord, l’article de Sud Ouest  du 06/03/2018 – La mairie attaquée sur la dette– se termine par : « un vote à l’unanimité a acté ce DOB » (Débat d’orientations budgétaires). Il ne faut pas se méprendre !

En effet, il faut préciser que la réglementation (code général des collectivités territoriales) indique que les communes de plus de 3500 habitants doivent tenir un débat d’orientations budgétaires avant de voter le budget de l’année. Le débat a donc eu lieu. Mais le mot « unanimité » qui est indiqué dans le journal veut simplement dire qu’il y a eu débat ; cela ne veut pas dire que les élus étaient d’accord, ou qu’ils ont approuvé ce qui s’est dit.

Par contre, on prend conscience que la commune s’est sérieusement endettée ces dernières années. De plus, le taux de réalisation des investissements est très bas (comparé à celui des autres communes de la même strate).
Alors pourquoi prévoir de dépenser et ne pas réaliser ? Ici, on peut s’interroger sur le principe budgétaire de sincérité.
L’année qui arrive prévoit encore un emprunt….et des cessions de biens du patrimoine communal.
Le contribuable local peut s’interroger… Arrivera le moment de tirer les traits et de payer? Ou d’augmenter les impôts?
Sans oublier l’épargne nette !

Yves Serveto

Pas de commentaires

Laisser votre commentaire

Avertissement. Tout commentaire à caractère discriminatoire et diffamatoire ne sera pas publié.