Mimizan avenir

Les structures sont-elles à la hauteur de nos sportifs ?

Les structures sont-elles à la hauteur de nos sportifs ?

Récemment, dans le M du mois de septembre, la commune mettait en avant, à juste titre, plusieurs sportifs de haut niveau qui font la fierté de Mimizan : un arbitre de TOP 14 de rugby, un champion du monde de surf , des pêcheurs champions du monde, de jeunes pousses qui côtoient la crème des spécialistes de la glisse … A notre tour de les féliciter car ils portent haut le nom de notre ville . Ces résultats, ils les doivent au travail personnel qu’ils ont fourni mais aussi à l’engagement des éducateurs au sein des structures associatives dont ils sont l’émanation.

Cependant, la politique sportive menée par la municipalité nous laisse perplexes : si l’on peut saluer la création du service des sports qui permet aux scolaires notamment de s’initier, on est en droit de s’inquiéter de la baisse des aides en direction des associations, de la décrépitude et de la non conformité des infrastructures (gymnases !) qui accueillent de très nombreux pratiquants tout au long de l’année, du retard dans la rénovation de certains espaces sportifs (tennis). Quant à la maison des associations, mal envisagée, inadaptée, elle a été purement et simplement abandonnée. Et ne parlons pas de la cité des sports, projet phare de la précédente mandature. Définitivement enfouie !

Alain Ringeval

Pas de commentaires

Laisser votre commentaire

Avertissement. Tout commentaire à caractère discriminatoire et diffamatoire ne sera pas publié.