Mimizan avenir

Un conseil municipal de rentrée déprimant

Un conseil municipal de rentrée déprimant

Jeudi 24 septembre : conseil municipal de rentrée.

Ambiance dès le début de la séance : un conseiller demande à intervenir ; on l’écoute poliment. Un autre prend ensuite la parole, puis souhaite intervenir à nouveau.  » Je ne vous donne pas la parole  » lui dit alors Monsieur le Premier adjoint. Le micro est coupé : pour éviter une explication gênante ?

Ce que dit l’opposition est aussi écouté, toujours poliment, mais n’entraîne pas de réactions vraiment convaincantes. Ah si !  » Nous y avons pensé  » affirme Monsieur le Premier adjoint.

Certaines questions sont éludées ou bien la réponse apportée est quasiment semblable à la précédente.

L’équité dans le traitement de l’information ? Visiblement ce n’est pas la préoccupation première de la majorité. Pourtant… Une demi-page réservée à l’opposition municipale dans le M, 60 secondes sur la M ! Mais ce n’est pas si grave.

Des terrains vendus à une SCI plutôt qu’à des Mimizanais ? L’argent de cette vente permettra  » l’embellissement de Mimizan  » (dixit Monsieur le Premier adjoint). Intention louable sans doute, mais l’opposition fait savoir que des personnes souhaitaient acheter des terrains. La municipalité ne l’a pas su : ces personnes ne se sont pas fait connaître .Même question reposée par l’opposition, même réponse… mais tout a été fait dans la transparence.

Mimizan perd des habitants, des élèves ? La majorité écoute, toujours aussi poliment, mais ne réagit pas.

Les gens viennent travailler à Mimizan mais habitent à l’extérieur de la commune ? Ecoute polie là encore.

Un danger : que Mimizan devienne une ville dortoir et que dans quelques années il faille songer à construire une seconde maison de retraite, vu l’afflux de retraités sur notre commune !

Pour ceux qui n’auraient pas lu Sud Ouest du samedi 26 septembre ou à qui cela aurait échappé : Mimizan est vingt quatrième et bonne dernière avec une note de 8,8 sur 20 au palmarès des villes de plus de 3 000 habitants pour ce qui concerne l’accessibilité. Édifiant non ?!

Puisque Mimizan s’est doté(e) de la M, télévision municipale, je suggère un reportage : une séance du conseil municipal. Chiche!!!

En résumé :  DÉPRIMANT !!!

 

Rosine Martinez

Pas de commentaires

Laisser votre commentaire

Avertissement. Tout commentaire à caractère discriminatoire et diffamatoire ne sera pas publié.