Mimizan avenir

Vente de la parcelle AE4 : le maire persiste et signe

Vente de la parcelle AE4 : le maire persiste et signe

Depuis plusieurs années, nous délibérons régulièrement sur la vente de terrains du domaine public pour « accroître les marges financières de la collectivité ».

Dans la dernière publication de ventes de terrains, la parcelle AE4 entre la rue de Bel Air et l’avenue du Courant est à nouveau concernée.

Il s’agit d’un véritable serpent de mer.

Ce terrain avait été vendu le 12 février 2015 lors d’un conseil municipal houleux au cours duquel une partie de la majorité s’était désolidarisée du maire. Ceci a valu au troisième adjoint d’être remercié. Une conseillère a démissionné. Un élu a été évincé du groupe majoritaire. D’autres (dont certains ont été promus depuis) ont eu moins de courage et ont rejoint la majorité silencieuse.

Depuis le 12 février, un recours a été déposé par un riverain. Lors d’une réunion de quartier avec M. le maire, d’autres riverains se sont également émus de la vente de ce terrain, petite trouée verte au bord du courant.

D’ailleurs, le promoteur vivement intéressé en février, s’est finalement désisté face au remue-ménage et au recours.

Mais on s’obstine : ce terrain sera vendu coûte que coûte malgré un recours toujours engagé… Le prochain acheteur pourrait lui aussi finalement s’échapper rapidement, à moins qu’on ne lui dise rien…

Marie-France Delest

Dernier commentaire

  • Mimizan Avenir
    23 novembre 2015 at 16 h 11 min Répondre

    Une Mimizannaise nous a envoyé cette information :
    Une réunion de quartier s’est tenue pour discuter sur l’opportunité de la vente de ce terrain.
    Environ 40 personnes étaient présentes.
    La plupart des personnes présentes étaient scandalisées que ce terrain, dernier espace vert naturel à l’entée de Mimizan Sud puisse être construit.
    Une pétition a été signée dans ce sens et contre la vente par 35 personnes.

  • Foret Patrick
    23 novembre 2015 at 18 h 06 min Répondre

    Scandalisé parce que ce maire de bas étage souhaite faire, je suis des Hautes Pyrénées, mais depuis que je suis enfant, je passe mes vacances à Mimizan petit à la colonie puis plus tard avec ma famille, je trouve scandaleux ce qui se passe depuis quelques années, mais la c’est le pompon un des rares coins de verdure qui reste et hop le voila qui le supprime .Chaque année quand j’arrive je trouve du changement et ce n’est pas en bien malheureusement je le regrette fortement, il faut vraiment arrêter ce monsieur avant qu’il saccage ce qui reste et que Mimizan retrouve son cadre de vie accueillant et chaleureux.

Laisser votre commentaire

Avertissement. Tout commentaire à caractère discriminatoire et diffamatoire ne sera pas publié.